Construction et appropriation de connaissances mathématiques par trois enfants infirmes moteurs cérébraux handicapés de la parole

par Christiane Larere

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Gérard Vergnaud.

Soutenue en 1994

à Paris 5 .


  • Résumé

    L'apprentissage des mathématiques par trois enfants infirmes moteurs cérébraux, handicapés de la parole, âgés de 9 à 13 ans, est étudié dans une approche cognitiviste, constructiviste et développementale. L'auteur se réfère aux analyses théoriques des schèmes numériques de sujets non handicapés, proposés par Fuson, Steffe, Greco, Vergnaud. Trois études de cas permettent d'analyser en détail comment chacun des sujets étudiés a construit des compétences numériques et comment il les modifie, en situation de résolution de problème, au sein de la classe au cours d'une période de quatre années. Les compétences observées sont interprétées en termes de connaissances, comme des "théoremesen-acte" (Vergnaud, 1987). Les situations étudiées sont d'une certaine diversité : lecture et écriture des nombres, comptage de collection d'objets, comparaison, quantification de la relation d'ordre, reconnaissance de parité, résolution de problèmes additifs et soustractifs. Les connaissances personnelles de chaque sujet montrent des cheminements originaux et permettent de rendre compte des différences observées entre les schèmes de chacun des trois sujets au cours du temps. Une grande cohérence est observée dans le fonctionnement des schèmes en situation de résolution de problèmes additifs lorsqu'on passe des collections à un contexte temporel (durée, âges, positions temporelles). Le rôle du contexte et des représentations graphiques (tableaux, schémas, symbolisations mathématiques, codes de communication non verbaux) est analysé. L'approche didactique de l'apprentissage du concept de nombre et des raisonnements numériques se révèle pertinente pour des élèves infirmes moteurs cérébraux handicapés de la parole. Des situations d'action et de communication sont présentées pour l'enseignement des nombres, en classe à cette population.

  • Titre traduit

    How do three non vocal cerebral palsied children construct and use mathematical knowledges


  • Résumé

    Three non vocal cerebral palsied children, aged 9 to 13 have been observed during a period of four years. The approach is mainly cognitivist, developmental and constructivist. The author develops her analysis with reference to the frameworks developed by Fuson, Steffe, Greco and Vergnaud about numerical schemes. These three case-studies show with some detail how each child has developed his own numerical competences and how he has modified them when being faced with problem solving situations over a period of four years. Each subject's competences are analysed in terms of "theorems-in-action" Vergnaud, 1987). The activities analysed are rather diverse : reading and writing numbers, counting and comparising collections of objects, quantifying the order relationship, recognising parity, solving addition and subtraction problems. The personal knowledge of each subject follows an original way ; its description makes it possible to give account of the differences observed, as time goes, from one scheme to the next for each of the three children. When one goes from the context of collections to the context of time (durations, ages, positions. . . ), the functioning of the schemes for addition and subtraction problems is very coherent. Finally the part of the context and the graphic representations is analysed : diagrams tables, mathematical symbols, non verbal communication codes the didactical approach of learning the concept of number and reasonings is relevant for non vocal cerebral palsied children. Several situations in which they have to act and communicate are presented.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1994 par Atelier national de reproduction des thèses [diffusion/distribution] à Lille

Construction et appropriation de connaissances mathématiques par trois enfants infirmes moteurs cérébraux handicapés de la parole


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (III-380 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux (Pau, Pyrénées Atlantiques). Direction de la documentation. Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education d'Aquitaine.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 510.7 LAR
  • Bibliothèque : ESPE de Bourgogne. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 51:37 LAR
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 1891
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 17224
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1994 par Atelier national de reproduction des thèses [diffusion/distribution] à Lille

Informations

  • Sous le titre : Construction et appropriation de connaissances mathématiques par trois enfants infirmes moteurs cérébraux handicapés de la parole
  • Détails : 1 vol. (III-380 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 365-380. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.