Le regard et la parole, du "Chevalier de la charette" de Chrétien de Troyes au "Conte de la charette" du Lancelot en prose

par Jeong-Hee Jang

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Jean Dufournet.

Soutenue en 1993

à Paris 3 .


  • Résumé

    The aim of this thesis is to study, from the narratological point of view, the evolution of medieval romance during the passage from the verse to the prose. We have chosen two texts, the "chevalier de la charrette" and the conte de la charrette in "lancelot en prose" as representatives of the verse and the prose respectively. The bi partite construction of this thesis reflects the double articulation that presents each text, to say, the theory of novel and its textual configuration. We tried to examine the coherence betwwen what the text makes believe (part one) and what it shows (part two). The "chevalier de la charrette", one of the first novels to be free from the idea of non-fiction tends to internal verisimilitude, whereas the attempt of tghe prose to give the veracity to the story is limited to the theoretic plan. Its narration becomes untruthful because of the imbalanced relationship between the theroy and the practice.

  • Titre traduit

    The eye and the voice : from "chevalier de la charrette" de chretien de troyes to the "conhte de la charrette" du lancelot en prose


  • Résumé

    Le but de cette these est d'etudier dans la perspective narratologique le passage du roman en vers au roman en prose. Ils sont representes respectivement par le chevalier de la charrette de chretien de troyes et le conte de la charrette dans le lancelot en prose. La construction bi-partite de cette these reflete la double articulation que presentent les deux textes : a savoir la theorie de l'ecriture romanesque et sa configuration textuelle. La deuxieme p@artie de cette these, etude sur la representation du regard et de la parole des personnages, se propose de mettre en evidence le rapport ou le non-rapport entre la theorie et la pratique : a savoir si le texte respecte effectivement la parole et le regard de l'enonciateur presume. On constate que le chevalier de la charrette, l'un des premiers romans a vouloir se liberer de l'idee de non-fiction, tend vers la vraisemblance interne. Les contraintes qu'elle impose sont aussi rigoureuses, sinon plus que celles du pretendu temoignage oculaire. Et ce sont ces restrictions qui conferent, en retour, la vraisemblance au recit en creant le rapport vraisemblable entre le sujet regardant et des evenements plutot invraisemblables. La tentative de la reecriture en prose de conferer une veridicite a l'histoire se confine finalement au plan theroique. Le recit devient invraisemblable, par le rapport desequilibre entre le vu et le dit et par les decalages entre ce que l'ecriture fait croire et ce qu'elle montre.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (353 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 17268

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Lettres et Sciences humaines (Montpellier).
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 2027
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.