Vestiges d'habitat seigneurial fortifié dans l'Ouest nivernais (XIè - XVIè siècles)

par Brigitte Colas

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Michel Bur.

Soutenue en 1994

à Nancy 2 .


  • Résumé

    Cette étude recense de manière exhaustive les formes d'habitat seigneurial fortifie qui existèrent entre le XIème et le XVIème siècle à l'ouest du département de la Nièvre. Quatre cent huit monographies uniformisées illustrent la diversité des structures d'habitats seigneuriaux rencontrés, l'état inégal de leur conservation, et leur grand nombre. Le paysage castral semble refléter l'histoire du nivernais : de la naissance du comté un peu catholique à la fin du XIème siècle, au désintérêt des ducs de Nevers pour leur territoire au XVIème siècle. La région est parsemée de mottes castrales rondes ou ovales de petites dimensions traduisant peut-être la modestie de ceux qui les firent élever, et des vestiges parfois imposants des grands châteaux comtaux, tous en ruine aujourd'hui. Il ne faut pas oublier les nombreux vestiges de douves ou de maisons fortes, modestes ou imitant les véritables châteaux, à l'origine de défrichements ou implantées à proximité de terroirs anciens.

  • Titre traduit

    Remains of fortified and seigniorial dwellings in the western part of Nièvre (XIth-XVIth Century)


  • Résumé

    This is an exhaustive study of the types of fortified and seigniorial dwellings that could be seen in the western part of Nièvre between the XIth and XVIth centuries. It contains 408 monographs of different seigniorial dwellings in various state of preservation. That very peculiar countryside sends back to the history of Nièvre: from the progressive growing of the county in the end of the XIth century until the lack of interest of the dukes of Nevers in their territory in the XVIth century. The area is dotted with circular or oval motes whose little size may recall the modesty of those who raised them, and with remains sometimes important - of former castles now falling into ruins. Numerous vestiges of moated sites or fortified mansions can also be seen. Their dimensions are various. Some look like real castles whose building brought land into cultivation, some are raised near ancient soles.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (XXXIII-189,929 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. XIX-XXXIII. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : ARTeHIS "Archéologie, Terre, Histoire, Sociétés". UMR. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : LN 94/11

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/1418
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/1600
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.