Hydrolyse de boues primaires de station d'épuration par une préparation cellulolytique industrielle (SP 348)

par Sabine Cugnart

Thèse de doctorat en Génie Enzymatique, Bioconversion, Microbiologie

Sous la direction de Didier Guillochon.


  • Résumé

    Actuellement, le traitement le plus intéressant pour stabiliser des boues de station d'épuration est la digestion anaérobie en deux étapes. La première phase, l'hydrolyse, est reconnue comme étant une étape limitante des processus de digestion anaérobie. Un des composants des boues, la cellulose, est un facteur limitant de la digestion anaérobie : sa dégradation nécessite l'intervention de plusieurs enzymes. L'hydrolyse de boues primaires, riches en cellulose, par une préparation cellulolytique industrielle, a fait l'objet de notre étude. La préparation enzymatique choisie est une préparation commerciale encore mal définie. Nous avons donc déterminé les conditions optimales de température et de pH de cette préparation enzymatique (50°C et pH6) et mis au point les méthodes de dosages des activités cellulolytiques afin de pouvoir la caractériser. Les études d'hydrolyse ont été réalisées à partir de boues primaires sous les conditions optimales de pH et de température de la préparation enzymatique. Le maximum de conversion de la fraction glucidique des boues primaires est obtenu après 24 heures d'hydrolyse, avec 3% (v/v) de préparation enzymatique. Sous ces conditions, nous avons obtenu 20% d'élimination des matières volatiles et une conversion de la fraction glucidique de 70%. La stabilité des activités cellulolytiques a été étudiée au cours de l'hydrolyse de boues primaires et a révélé, au temps initial, l'adsorption de l'activité endo-1,4-b-glucanase sur la partie insoluble des boues primaires d'une part, et une adsorption en continu des activités enzymatiques sur les particules de boues d'autre part. Afin de diminuer la quantité de préparation enzymatique utilisée, nous avons réalisé une hydrolyse de boues primaires fraiche en bioréacteur à membrane. Ce procédé a permis d'atteindre jusqu'a 42% de dégradation des matières volatiles en 24 heures.

  • Titre traduit

    Hydrolysis of primary waste water treatment plant sludges by an industrial cellulolytic preparation (SP 348)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (125 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 113 réf

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1994 CUG 722

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1994COMPD722
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.