Les bourgeois et la terre : activités, fortunes, stratégies foncières à Rennes au 18e siècle

par Philippe Jarnoux

Thèse de doctorat en histoire

Sous la direction de Claude Nières.

Soutenue en 1993

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Au 18e siècle, Rennes apparaît souvent comme une ville dominée par la grande noblesse parlementaire et où la bourgeoisie joue un rôle secondaire. L'étude précise des documents fiscaux permet de montrer que cette bourgeoisie est cependant nombreuse, riche et diversifiée. Il s'agit surtout d'une bourgeoisie de robe, tournée vers la justice et l'administration, reproduisant ainsi les fonctions principales de la ville. Mais le monde du commerce n'est pas absent et joue même un rôle croissant au cours du siècle. Commerçants et négociants sont de plus en plus nombreux dans la bourgeoisie rennaise et leurs revenus égalent souvent ceux des hommes de loi et officiers. Dans les campagnes environnantes, la présence de la bourgeoisie rennaise se manifeste par le commerce mais aussi par la propriété foncière. La proximité de la ville introduit des modifications dans les structures foncières et agraires et contribue à délimiter des zones d'influence urbaine. La propriété foncière des rennais s'étend au cours du siècle mais elle est aussi différenciée selon des critères de richesse et de milieu professionnel. L'homme de loi reste le modèle du bourgeois propriétaire foncier alors que le commerçant est moins sensible à l'investissement foncier. Les différences de comportement bourgeois face à la terre recouvrent souvent des différences de milieux sociaux. Mais la terre n'est pas le seul investissement des bourgeois et Rennes est aussi liée au commerce international qui fait la richesse des grands ports bretons.

  • Titre traduit

    Bourgeoisie and the land : acytivities, wealth, land strategies in Rennes throughout the 18e century


  • Résumé

    In the 18e century, Rennes used to look like a town dominated by the parliamentary nobility where the bourgeoisie only played a minor part. An accurate study of the tax papers shows however that this bourgeoisie was numerous, varied and wealthy. It was mostly a "bourgeoisie de robe" handling legal and administrative affairs thus reflecting the authorities of the town. But trade was present too and even played an increasing part throughout the century. Merchants and traders were more and more numerous in the bourgeoisie of Rennes and their incomes were often equal to those of men of law and "officers". In the neighbouring countryside the weight of this bourgeoisie showed itself in trade and above all in property ownership. The closeness of the town brought about changes into the land and agrarian structures and contributed to determine spheres of urban influence. Property ownership spread during the century but it was also differentiated according to wealth and job circle criteria. The man of law remained the example of the bourgeois property owner whereas the trader was less concerned with property investment. The differences in bourgeois behaviour patterns in relation to the land often match differences in social status

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (803 p., [12 p. de depl.]
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 23-45. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire centrale.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1993REN20012
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.