Les missionnaires anglaises en Afrique de l'ouest au dix-neuvième siècle

par Marie-Aude Engels-Sissia

Thèse de doctorat en Anglais

Sous la direction de Christiane d' Haussy.

Soutenue en 1993

à Paris 12 .


  • Résumé

    Au debut de la revolution industrielle, les europeens esperent trouver un noueau marche en afrique. . L'angleterre doit donc s'imposer dans l'ouest du continent pour proteger la route vers l'inde et conserver ainsi sa puissance economique. L7afrique de l'ouest, devenue un enjeu economique, suscite de nombreux interets, notamment celui des missionnaires anglais qui tentent de s'implanter dans les colonies anglaises. Mais la region est insalubre et les pionniers meurent a peine arrives. La church missionary society et la wesleyan methodist missionary society parviennent a s'y installer malgre tout. Jusqu'en 1887, ce travail de longue haleine est confie presqu'exclusivement aux hommes, mais progressivement les dirigeants des societes font appel aux femmes, qui prouvent qu'elles ont une endurance et des competences remarquables. Toutes s'occupent d'oeuvres charitables depuis leur enfance, ce qui les a preparees a etre responsables en afrique de l'ouest, ou elles exercent simultanement plusieurs taches. Pourtant, ce n'est qu'au vingtieme siecle que les dirigeants des societes missionnaires reconnaissent reellement le role que ces femmes ont joue dans l'evangelisation du peuple ouest-africain et qu'ils font reference a leur travail.

  • Titre traduit

    English women missionaries in West Africa in the nineteenth century


  • Résumé

    At th beginning of the industrial revolution, europeans expect to find a new market in africa. In order to keep the road to india safe and to remain economically powerful, england gets involved in the struggle for west africa. From that time onwards,english missionaries try to settle in the english colonies, but because of the unhealthy environment, the death rate is high. However, the church missionary society and the wesleyan methodist missionary society succeed in settling in some places. Until 1887, only benevolent women go to west africa. The missionary societies do not support them, although they have been used to charitism since their childhood and are ready to take responsabilities. From 1887 onwards, the societies send women, not as missionaries, but as a help for the missionary men. There, they attend to simultaneaous tasks and prove how enduring and efficient they are. Yet, the leaders of the societies hardly ever mention their contribution in west africa before the twentieth century.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (418 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 392-405. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1993PA120020
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.