Le sujet et l'individualité selon la phénoménologie de Husserl

par Emmanuel Housset

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-Luc Marion.

Soutenue en 1993

à Paris 10 .


  • Résumé

    Rompre définitivement avec une compréhension du sujet comme substance, tel est le projet de Husserl qui déploie une philosophie de la transparence cherchant à dévoiler les a-priori eidétiques de tout travail de constitution. Husserl est ainsi conduit à mettre en évidence l'étrange structure du moi pur comme transcendance dans l'immanence. Mais Husserl ne veut pas s'en tenir à un sujet idéalisé et abstrait; il cherche à décrire la subjectivité concrète. Dès lors, se pose le difficile problème de l'individualité du sujet qui est l'origine de toute individualité. Il doit y avoir une individualité constituante originaire qui est irréductible au statut d'un a-priori et qui possède également l'étrange structure d'une transcendance dans l'immanence. D'une part, le sujet se constitue lui-même, et, d'autre part, dans son individualité, il ne peut être pleinement l'origine de lui-même. L'unité de son travail de constitution présuppose une individualité originaire et obscure qui lui est donnée. La question de l'individualité permet de montrer que le sujet ne peut pleinement se contenir lui-même et que c'est là une condition de son individuation, de son devenir-soi.

  • Titre traduit

    Subject and individuality according to Husserl's Phenomenology


  • Résumé

    To break definitively with an understanding of the subject as a substance, so is Husserl's design, Husserl's unfolding a philosophy of transapancy, searching to unveil the eidetic a-priori of any work of constituting. So is Husserl induced to display the strange structure of a pure ego as a transcendancy in immanence. But Husserl will go beyond an idealised and abstract subject. He tries to describe concrete subjectivity. Then is set the difficult problem of the individuality of the subject who is the origin of any individuality. It must be native constituent individuality which is irreductible to the statute of an a-priori and which equally owns the strange structure of a transcendancy in immanence. On the one hand the subject constitutes himself and, on the other part, in his individuality, he can't be entirely himself's origin. The unity of his work constitution presupposes an original and dark individuality which is given to him. The question of individuality allows to show that the subject can't entirely contain himself and that is a condition of his individuation, of his himself becoming.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (662 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 93 PA10-88
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.