Les propositions concessives comparées entre le français et le coréen

par Soon-Hee Hwang

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Blanche-Noëlle Grunig.

Soutenue en 1993

à Paris 8 .


  • Résumé

    Notre propos dans ce travail consiste a rendre compte du fonctionnement des propositions concessives comparees entre le francais et le coreen, deux langues qui, a priori presentent peu d'affinites. Cette these comporte quatre grandes parties : d'abord, celle de generalites consacrees a definir la notion generale de concession ainsi que la fonction semantique de base dans les propositions concessives. La deuxieme partie presente deux differentes approches theoriques : logico-semantique et argumentative, qui sont pertinentes a propos de la concession. Ensuite, quelques items concessifs francais mais, pourtant, meme et encore seront etudies notamment autour de leurs charges semantiques, susceptibles d'etre definies en termes suivants : opposition, refutation, restriction, rectification et denegation. Enfin, la double signification du terme meme de la concession n'est qu'une reconduction du double usage qu'on peut en. Faire : son emploi rhetorique et son emploi linguistique ; la derniere partie traite de deux expressions performatives de la concession, explicite et primaire. Puis a partir de la parente entre les expressions performatives, explicites et primaires, nous parviendrons a leurs correlats avec -ciman et -ato.

  • Titre traduit

    A comparison between concessional clauses in french and in korean


  • Résumé

    In this work we have realized a comparison of the function of concessive clauses in french and in korean, two languages which a priori, present little in common. This thesis is composed of four main parts : the first on generalities devoted to defining the general notion of concession as well as the basic semantic function in concessive clauses. The second part presents two different theoretical approaches : the logico-semantic and the argumentative, both of which are pertinent to concession. Next, a few french items of concession maus, pourtant, meme and encore have been studied, in particular with regard to their semantic loads which are liable to be defined in the following terms : opposition, refutation, restriction, rectification and denial. Finally, the double signification of the term even of the concessive is only a renewal of the double usage which one can make of it : its rhetorical use and its linguistic use. This last part deals with two performative expressions of the concessional, the explicit and the primary. Then, from the relationship between the two, wehave arrived at their correlates with -ciman and -ato.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 485 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.: f. 434-468

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : -
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : ADO 00071

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1993PA080810
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Lettres et Sciences humaines (Montpellier).
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.