La pensée chinoise ancienne et l'abstraction

par Anna Ghiglione

Thèse de doctorat en Études extrême-orientales

Sous la direction de Léon Vandermeersch.

Soutenue en 1993

à Paris 7 .


  • Résumé

    Philosophical enquiries in pre-imperial china (6th-3rd centuries b. C. ) were perhaps mainly dealing with practical, contingent and concrete problems. Nevertheless, abstraction, as a gnoseological and lingusitic operation, is clearly attested in the writings of that period. The notion of possibility had a mediating function between reality and abstraction. The operation of selection played as well an important role to this purpose. Chinese cosmos was not only composed of concrete, particular, ever-changing entities. Some "constant" entities werre actually postulated and intervened in the discernment of similarioties and in classificatory strategies. The impression of a lack of abstraction is mainly due to certain characteristics of style.

  • Titre traduit

    Ancient chinese thought and abstraction


  • Résumé

    Meme si les finalites de l'enquete philosophique chinoise de l'epoque pre-qin (6eme - 3eme siecles av. J. -c. ) etaient le plus souvent orientees vers la solution de problemes d'ordre pratique, contingent et concret, l'operation d'abstraire au niveau gnoseo= logique et linguistique est amplement temoignee dans les textes de la periode susmentionnee. La notion de possible permettait le passage du reel a l'abstrait. L'operation de la selection jouait aussi un role fondamental a cet egard. Le cosmos chinois ne comprenait pas seulement des entites concretes, particulieres et susceptibles de changer. D'autres entites "constantes", qui intervenaient dans le repere des ressemblances et dans les demarches de classement, etaient egalement envisagees. L'impression d'un manque d'abstraction derive surtout de certaines caracteristiques du style.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication

La pensée chinoise ancienne et l'abstraction


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (405 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 16735

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 1206
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mf 10865
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication

Informations

  • Sous le titre : La pensée chinoise ancienne et l'abstraction
  • Détails : 1 vol. (303 p.)
  • Notes : Autre tirage : 2001.
  • ISBN : 2-8427-9078-2
  • Annexes : Bibliogr. p. 270-301
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.