Les onomatopées dans les madrigaux italiens et anglais, et dans la chanson française au XVIe siècle

par Danielle Carmant

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Édith Weber.

Soutenue en 1993

à Paris 4 .


  • Résumé

    Le XIVe et le XVe siècle ont été particulièrement riches en recherches et en innovations musicales. Ils ont aspiré à une meilleure relation de la musique et du texte et au développement de l'expressivité. Ces conditions - liées à un nouvel intérêt pour la nature dans les arts - ont encouragé la création onomatopéique dans les pièces vocales profanes en Italie et en France. Par le rapport privilégié qu'elle impose entre les notes et les mots et par son caractère expressif, l'onomatopée a contribué à l'évolution du langage musical. La notion d'imitation apparait ici secondaire tant le choix des phonèmes relève de l'arbitraire et d'une convention respectée par tous les compositeurs. Dans les formes madrigalesques italiennes et françaises et dans la chanson au XVIe siècle, la fonction de l'onomatopée est d'abord symbolique, ludique, et correspond à la sensibilité expressive des musiciens de ce temps.

  • Titre traduit

    Onomatopoeia in 16th century : French "chanson" and Italian and English madrigal forms


  • Résumé

    The 14th and 16th centuries were particularly rich in musical research and innovation, aspiring to a closer relationship between music and lyrics, and to the development of expression. These conditions - tied to a new interest for nature in the arts - encouraged the onomatopoeic creation in Italian and French profane vocal music. By the privileged relationship it imposes between notes and words and by its expressive character, onomatopoeia contributed to the evolution of musical language. The notion of imitation appears here as being secondary, the selection of the phonemes depending mostly on an arbitrary choice and on a convention respected by all composers. In the 16th century Italian and English madrigal forms and French "chanson", onomatopoeia's function is first of all symbolic, diverting, and corresponds to the expressive sensibilities of the period's musicians.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (596 f.)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 2522
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 16509-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 1178
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.