Une croissance industrielle sous l'Ancien Régime : le textile en Bas-Languedoc aux XVIIe et XVIIIe siècles

par Line Teisseyre-Sallmann

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Emmanuel Le Roy Ladurie.

Soutenue en 1993

à Paris 4 .


  • Résumé

    Nîmes et le bas-Languedoc ont été au cours du XVIIe et du XVIIIe siècle le théâtre d'un développement industriel intense. L'industrie textile, après avoir mise sur le travail de la laine au XVIIe siècle, se reconvertit dans celui de la soie au XVIIIe siècle. L'essor fut le fait de deux branche-pilotes, l'une ancienne, la soierie, l'autre nouvelle, la bonneterie. On assiste ainsi dans cette petite région à la constitution d'un pôle d'industrialisation orchestrée par les négociants nîmois. L'industrie de la soie a délaissé les structures de production et de commercialisation traditionnelles créées par le travail de la laine et fondées sur l'artisanat et le kaufsystem. L'implantation de l'industrie de la soie a induit un changement radical des structures de type ancien. Elle a entrainé la séparation définitive des forces du travail et du capital et s'est développée dans le cadre du verlagsystem.

  • Titre traduit

    Industrial Growth in Early Modern France : the Case of the Textile Industry in Lower Languedoc in The Seventeenth and Eighteenth Centuries


  • Résumé

    During the seventeenth and the eighteenth centuries, an important growth took place in the city of Nîmes and the province of lower Languedoc. The textile industry which had been previously centered on woollens in the seventeenth century was progressively shifted to silk production during the eighteenth century. During this period, two sectors played a leading role, a traditional one, the making of silk fabrics, and a new one, the hosiery. Through those activities, this small Languedoc province was made an industrial center under the control of Nîmes merchants. Although it developed within the traditional structures of the woollen industry, the producing and trading of silk fabrics introduced some radical changes in the organization of the urban craft and in the kaufsystem: labor and capital were now separate and the new trades were organized according to the verlagsystem.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (667 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 2508
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 16478-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 909
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.