Caractérisation de 69 bactériophages de Streptococcus salivarius subsp. Thermophilus, incluant 10 bactériophages tempérés

par Blandine Fayard

Thèse de doctorat en Génétique moléculaire

Sous la direction de Bernard Decaris.

Soutenue en 1993

à Nancy 1 , en partenariat avec Université Henri Poincaré Nancy 1. Faculté des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    Douze des 118 souches de Streptococcus salivarius subsp. Thermophilus de la collection CNRZ présentent une phase lytique après induction avec la mitomycine C et contiennent des phages actifs. Les phages temperés correspondants ont été multipliés sur des souches indicatrices et comparés à 56 phages isolés comme lytiques. Toutes les souches lysogènes se caractérisent par des propriétés autolytiques, dans certaines conditions de cultures. Du point de vue morphologique, les 69 phages étudiés, temperés ou virulents, appartiennent tous au groupe B de la classification de Bradley (1967) ou a la famille des Siphoviridae de l'International Committee on Taxonomy of Viruses (Matthews, 1982). Les profils protéiques des virions sont de 2 types. Les ADN phagiques sont pour la plupart linéaires, avec des extrémités cohésives et leur taille varie de 35 a 50 kb. Ils présentent un polymorphisme de restriction important. De l'homologie existe entre tous les ADN phagiques, en particulier entre les ADN des phages tempers et ceux des phages virulents. L'étude des interactions phages-bactéries a montré que certaines des souches lysogènes sont sensibles aux surinfections par de nombreux phages et que ces souches remanient alors le génome des phages infectants. Les résultats obtenus suggèrent que les souches lysogènes de S. Salivarius subsp. Thermophilus pourraient jouer un rôle majeur dans la genèse des infections phagiques et dans l'évolution de la population phagique spécifique de ce streptocoque.

  • Titre traduit

    Characterization of 69 bacteriophages of Streptococcus salivarius subsp. Thermophilus, including 10 temperate bacteriophages


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Twelve of the 118 strains of Streptococcus salivarius subsp. Thermophilus of the CNRZ collection exhibited a Iytic phase after mitomycin C induction and contained active phages. The corresponding temperate phages were multiplied on indicator strains and compared to 56 phages isolated as Iytic. All Iysogenic strains were characterized by autolytic properties in certain conditions of culture. Morphologically, the 69 temperate or virulent phages studied all belonged to Bradley's (1967) group B, or to the family of the Siphoviridae of the International Committee on Taxonomy of Viruses (Matthews, 1982). There were 2 types of virion protein profiles. Most phage DNA were linear with cohesive ends, and size varied trom 35 to 50 kb. There was considerable restriction polymorphism. Homology existed among all phage DNA, in particular between the DNA of temperate phages and those of virulent phages. The study of phage-bacteria interactions showed that some Iysogenic strains were sensitive to superinfections by numerous phages and that in this case, these Iysogenic strains rearranged the genome of infecting phages. The results suggest that Iysogenic strains of S. Salivarius subsp thermophilus could play a major role in the genesis of phage infections and in the evolution of the phage population specific to this streptococcus.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (146-25 f.-[5] f. de pl.)
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Lilliad Learning Center Innovation (Villeneuve d'Ascq, Nord).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 50406-1993-1
  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.