Amélioration génétique de la teneur en protéines du soja (Glycine max L. Merr. )

par Sylvie Suc

Thèse de doctorat en Biologie et technologie végétales

Sous la direction de Claude Planchon et de R. Ecochard.

Soutenue en 1993

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    La teneur en proteines de la graine de soja (glycine max. L. Merr. ) constitue un element essentiel de la qualite des produits issus du soja et destines a l'alimentation humaine ou animale. Son amelioration se heurte a la tres forte liaison negative entre sa valeur et le rendement. L'objectif de ce travail consiste a analyser les voies physiologiques et genetiques permettant d'envisager une amelioration parallele de la teneur en proteines et du rendement. Cinq geniteurs, representatifs d'une certaine variabilite pour ces deux parametres, ont ete croises selon un plan diallele complet. L'etude physiologique a mis en evidence des differences genotypiques au niveau du metabolisme azote (fixation symbiotique, remobilisation tardive des molecules azotees), et du metabolisme carbone (photosynthese nette maximale et fonctionnement photochimique), avec des comportements particuliers montrant la possibilite pour la plante d'accumuler par des voies multiples, des teneurs elevees en proteines dans sa graine. Il n'existe pas d'effet heterosis pour la teneur en proteines chez les hybrides f1. L'etude diallele a montre la preponderance des effets additifs pour la teneur en proteines et le rendement dans le cadre de ce materiel vegetal, les parametres de fonctionnement de la plante presentant des determinismes genetiques plus complexes. Des combinaisons genetiques differentes peuvent permettre d'atteindre des teneurs en proteines elevees, les geniteurs x514-95 et provar presentant des proportions differentes de genes dominants et recessifs impliques dans l'expression de la teneur en proteines. Ces resultats confirment l'existence de plusieurs voies physiologiques permettant d'aboutir a de fortes teneurs en proteines. Le controle genetique different de ces voies de synthese permet d'envisager des recombinaisons favorables pouvant etre a la base d'une amelioration de la richesse en proteines de la graine avec une prise en compte parallele de la productivite

  • Titre traduit

    Genetic improvement of soybean (Glycine max. L. Merr. ) protein content


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 124 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 102-116

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure agronomique. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1993INPT027A

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1993INPT027A
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.