Guy Mollet, secrétaire général du Parti socialiste SFIO : 1946-1969 : recherches sur les principes du mollétisme

par François Lafon

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jacques Julliard.

Soutenue en 1993

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    A travers le filtre de guy mollet on a a s'interesser a l'histoire des continuites et des discontinuites dans le mouvement socialiste. Dit autrement, sur bien des plans (place de la doctrine, place et role des elus, role du groupe parlementaire, etc. . . ). Le mode de gestion du parti socialiste -et c'est la a l'evidence ou se situe l'apport essentiel de ce travail- le mode de gestion du parti sous l'autorite de guy mollet ne temoigne pas d'une transformation de la nature meme de ce parti. La decisive question de la representation proportionnelle avait ete tranchee avant guy mollet, a la demande meme de leon blum qui avait en memoire le risque d'eclatement (et l'eclatement effectif lors de l'exclusion de marceau pivert en 1938 et de la creation du psop) auxquels la sfio avait ete confrontee du fait de la logique des tendances et qu'il voulait a tout prix eviter. Par ailleurs l'autorite de guy mollet fut d'une nature differenciee, respectant en cela la structure plurielle de son parti. C'est dire que meme si les questions d'organisation ont revetu une importance premiere, les grilles de lecture issues du modele bolchevique ou leniniste ne s'averent en aucun cas adaptees a l'etude du molletisme. Guy mollet n'a pas domine la sfio parce qu'il en a controle l'appareil, au reste fort embryonnaire, mais parce qu'il a su s'adapter aux divers "pays du socialisme". La sfio de guy mollet est davantage demeuree une federation de federations qu'un parti centralise. Loin d'etre un monarque absolu, guy mollet regne parce qu'il est un monarque feodal. Il regne, parce qu'il incarne un double compromis, consubstantiel a la definition meme de molletisme : compromis sur le parti et compromis ideologique et politique. La rhetorique meme de guy mollet contribuait davantage a asseoir son autorite. . .

  • Titre traduit

    Guy mollet's leadership at the head of the french socialist party from 1946 to 1969


  • Résumé

    This research presents the action of guy mollet, head of the (french) socialist party, from 1946 to 1969. Beyond the sight of a man's political progress, it is a true way to reconsider the policy taken by the french socialists regarding those important issues that were the economical and political reconstruction of france after ww ii, the decolonization and the return of general de gaulle at commands in 1958. Therefore, this study will also show us how for the socialists, political life was only confining itself to the party's internal life. Despite the final failure and the political death of guy mollet in 1969, we shall be offered new patterns of reading the contenpory french history, such as the political culture of cold war, and the algeria war. Last of all, it elucidates a certain continuity in the history of the franch socialist party.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?