Motivations des dirigeants d'entreprises : les moyens de la performance

par Benoît Pigé

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Gérard Charreaux.

Soutenue en 1993

à Dijon .


  • Résumé

    La séparation des fonctions de propriété et de direction, caractéristique des grandes sociétés par actions, a en partie supprimé le premier motif d’incitation à la performance que constituait la possibilité pour le dirigeant de s’enrichir proportionnellement aux efforts qu’il déployait. Après avoir défini et précisé les notions de firme, de dirigeant, et de performance, nous nous sommes attachés à deux aspects particuliers de la motivation des dirigeants : la politique de rémunération et les risque de révocation. L’analyse de la littérature et des tests empiriques indique que le montant global de la rémunération récompense en premier lieu le niveau des responsabilités exercées. L’incitation à l’accroissement de la valeur boursière de la firme est due essentiellement aux modes de rémunération en actions (options ou plans d’actionnariat). En France, les enquêtes réalisées par les cabinets de conseil en rémunération ainsi que par nous-mêmes, révèlent que les modes de rémunération en actions sont fortement liés aux avantages fiscaux consentis, et que l’incitation à la performance relève principalement d’objectifs internes définis par le conseil d administration. En ce qui concerne le risque de révocation, notre étude effectuée à partir de 1600 PDG sur la période 1966-1990 (échantillon de 550 entreprises cotées) confirme les résultats obtenus aux Etats-Unis. On observe que les PDG ayant du quitter leur entreprise avant l’âge normal de la retraite ont réalisé une moins bonne performance que les autres PDG; et que la performance annuelle des entreprises qui conservent leur PDG est supérieure a celle des entreprises qui changent de PDG. Les firmes les moins performantes présentent un taux de renouvellement de leur PDG plus élevé quelle que soit la nature de leur actionnariat. A partir du risque de révocation et d’une mesure du pouvoir des actionnaires, nous avons proposé une approche théorique et empirique de la stratégie d’enracinement des actionnaires.

  • Titre traduit

    Performance of the firm and top management incentives


  • Résumé

    Mangers of publicly held organizations are not the owners. Consequently, they may be tempted to act according to their own interest rather than the owners'interests. The compelling issue is how to mitigate this temptation in order to preserve the beneficial aspects of the separation of ownership and control. Among the internal control options avaiable to the board of directors, we do examine the compensation policy and the management dismissal. The empirical results of research in the usa and in france suggest that the magnitude of compensation is tied to the turnover of the firm. In france, the use of options is strongly dependant of fiscal advantages. The performance turnover finding is robust across a variety of operational leasures of performance. Our investigations using accountingbased measures of performance and stock market measures of performance concluded that poor firm performance predicts executive turnover. We found that a board will dismiss its top managers if its firm is performing poorly compared to other firms. Ultimately we discussed the possibilities of managerial entrenchment.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (372-XXI-[27] f.)
  • Notes : Thèse non corrigée
  • Annexes : Bibliographie f. 358-372. Annexes

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TEDIJON/1993/6

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1081-1993-16
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.