Heterogeneite et motivation en morphologie flexionnelle. La flexion substantivale allemande

par Jacques Poitou

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Blanche-Noëlle Grunig.

Soutenue en 1992

à Paris 8 .


  • Résumé

    L'heterogeneite en morphologie flexionnelle est traitee sur un plan general puis sur l'exemple de la flexion substantivale allemande (distribution des allomorphes de pluriel). Apres l'etude des desequilibres intenes du paradigme, examine differentes representations de l'heterogeneite au sein d'une meme categorie morpho-syntaxique (classes flexionnelles, relations logiques, prototypes) et les couplages entre proprietes flexionnelles et non-flexionnelles, les secondes participant a la motivation des classes flexionnelles. L'heterogeneite apparait ainsi comme un reflet de la diversite lexicale. Les faits synchroniques sont replaces dans une conception centree autour du locuteur, apte a manier les formes normales mais aussi a produire des formes nouvelles non-normales susceptibles d'etre reprises par la communaute. La multiplicite des facteurs de motivation 'couplages, processus d'uniformisation) constitue le fondement de l'heterogeneite flexionnelle. La motivation de l'allomorphie peut etre l'objet d'hypotheses plausibles elaborees a partir d'une analyse synchronique et diachronique (avec une attention toute particuliere aux "exceptions". Une telle analyse est ensuite menee sur la flexion substantivale allemande, avec l'etude des relations entre flexion casuelle et symbolisation du pluriel et l'avaluation des differents allomorphes sur la base des differents facteurs qui les motivent.

  • Titre traduit

    Heterogeneity and motivation in inflexional morphology. The german noun inflexion


  • Résumé

    After a general approach of the problem of heterogeneity in inflexional morphology, a second part deals with the domain of german noun inflexion (distribution of plural allomorphs). After investigating the assymetries within a paradigm, different representations of the heterogeneity in a same domain are analysed (inflexional classes, logical relations, prototypes), with special consideration to the linking between inflexional and non-inflexional properties, the latter contribue to the motivation of the inflexional classes ; inflexional heterogeneity reflects lexical diversity. The synchronoc facts are replaced into a speaker-centered conception : the speaker can use normal forms, but also produce new, non-normal ones, which may be adopted by the communauty. The plurality of motivation factors (linkings, uniformisation processes) is analysed as the base inflexional heterogeneity. To explain the motivation of allomorphy, plausibel hypotheses are developed on the base of a synchronic and dischronic analysis (with special consideration to "exceptions"). - the german noun inflexion is then analysed in line with these principles. The specific purposes of the investigation are the relation between case inflexion and number symbolisation and the evaluation of the motivation of the plural allomorphs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Accessible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1992PA080495
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Lettres et Sciences humaines (Montpellier).
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.