Henri Michaux : Dérives du "Berger d'eau" : écritures de soi, expatriation (1922-1945)

par Jean-Pierre Martin

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Marie-Claire Bancquart.

Soutenue en 1992

à Paris 4 .


  • Résumé

    Une pratique hétérodoxe de la lecture chez le jeune Michaux, ses rencontres avec le mysticisme chrétien et avec les sciences naturelles, ont préludé aux débuts littéraires (1922-1927), souvent négligés par la critique. Une étude diachronique des premiers textes tente d'en montrer l'importance. Les recueils et les textes épars publiés entre 1927 et 1945 mettent en scène une écriture de soi diversifiée, qui refuse le pathos et la confidence autobiographique, traverse tous les genres, et se veut transcription de l'expérience intérieure. Un autoportrait diffracte se dessine dans les récits, les poèmes et les livres de pérégrination. Dans le même temps, une poétique de l'expatriation et de la dérive cherche une voie originale. Confrontée aux monstres de l'histoire, l'épopée du sujet prend, pendant la guerre d'autres formes. Ma recherche a prêté une attention particulière aux textes rares et non repris, à la correspondance et aux projets avortés.

  • Titre traduit

    The Wanderings of the "Berger d'eau" : Writings of the Self, Expatriations (1922-1945) in the Work of Henri Michaux


  • Résumé

    After describing the heterodox practice of reading of the early years. Michaux's meeting with Christian mysticism and natural science, I then intend to stress the importance of his often neglected literary debut (1922-1927), through a diachronic study. Between 1927 and 1945, a diversified writing of the self, refusing pathos and autobiographic confidence, means to be a transcription of the inner experience through any possible literary genre, and draws a diffracted self-portrait in the stories, travel books and poems. In the meantime, a poetics of expatriation is trying to find its own original way. Confronted with the monsters of history during the war, it will take new forms. In this study, I’ve paid particular attention to the rare and only once published texts, to the letters and aborted projects.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1994 par J. Corti à Paris

Henri Michaux : écritures de soi, expatriations


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (563 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot Centre Doc Recherche (Lyon).
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 2429
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 16295-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 705
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1994 par J. Corti à Paris

Informations

  • Sous le titre : Henri Michaux : écritures de soi, expatriations
  • Détails : 1 vol. (585 p.)
  • ISBN : 2-7143-0506-7
  • Annexes : Bibliogr. p. [547]-568. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?