Figures du monstre en angleterre dans la premiere moitie du dix-huitieme siecle

par ELISABETH MARTICHOU FABARON

Thèse de doctorat en Études anglaises

Sous la direction de Suzy Halimi.

Soutenue en 1991

à Paris 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les figures marquantes de la typologie du monstre sont celles qui engendrent des interrogations sur l'homme, son corps, son ame, son histoire et sa place dans l'univers. Le nain, le geant, le diable et le sauvage dominent l'epoque et sont souvent utilises a des fins satiriques. La representation pose le probleme de l'existence du monstre. Le scepticisme vis-a-vis des phenomenes prodigieux s'affirme chez les penseurs. Dans le domaine artistique, la voie allegorique evacue la question du vraisemblable, ce qui n'est pas le cas de la voie realiste. D'autre part, la representation s'articule selon deux axes: le monstre peut etre soit mis en scene soit dissimule. Les systemes d'idees doivent inclure le monstre et lui donner un sens. Bien qu'il attente a l'harmonie de l'univers, il trouve sa place dans l'esthetique naissante, au nom du contraste et de la variete. Pour expliquer la monstruosite, les hommes de science preferent peu a peu a la theorie de la preexistence des germes ou a celle de l'imagination maternelle, l'hypothese de l'accident.

  • Titre traduit

    Monsters in england in the first half of the eighteenth century


  • Résumé

    The recurrent monsters in the typology are those that raise questions about man, his body, his soul, his history and place in the universe. Such is the case of the dwarf, the fiant, the devil and the wild man, who are often instruments of satire. Representation first brings up the problem of the existence of monsters. Increasingly, thinkers voice scepticism towards prodigious phenomena. In the artistic field, the allegorical mode, unlike the realistic mode, regards the issue of verisimilitude as irrelevant. Besides, representation takes two forms: the monster is ei ther brought into relief or concealed. In the sphere of ideas, treatises try to give the monster a meaning. Although it contradicts the belief in the harmony of the universe, it is integrated in pre-aesthetic theories in the name of contrast and variety. In order to explain monstrosities, scientists gradually resort to the hypothesis of the accident, thus renouncing the theory of preexisting germs and denying the role of the mother's imagination.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : THESE NON REPRODUITE

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.