Territoires, milieux et pouvoirs à Ngazidja (Grande Comore)

par Jean-Louis Guébourg

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Philippe Pinchemel.

Soutenue en 1992

à Paris 1 .


  • Résumé

    Située à l'entrée septentrionale du canal de Mozambique (11 degrés 18 de latitude sud, 43 degrés 11 de longitude est) a égale distance, soit 300 km des côtes malgaches et africaines, se dresse Ngazidja ile volcanique oblongue de 1025 km2, la plus importante en superficie de l'archipel des Comores, compose de quatre iles depuis 1912 mais dont une, Mayotte s'est séparée de la jeune république islamique en 1975 pour se maintenir dans le cadre français en qualité de collectivité territoriale. Dominée par un puissant volcan strombolien, le Kartala, au cratère impressionnant dont les planèzes sont jalonnées le long des rifts, de multiples cônes stromboliens, réguliers, égueules, voire explosifs, elle a toujours suscite des craintes collectives aussi bien de la part des visiteurs que de la population autochtone. Fondée sur une double civilisation, d'abord bantoue (6ele - 13eme siècle) s'appuyant sur élevage et système matrilinéaire arabo-shirazienne (après) le 13eme siècle) plus échangisme, l'ile a su synthétiser les deux courants civilisateurs par le biais du "Ndola kuru", le grand mariage, coutume initiatique permettant une hiérarchie de la société. A la fin du 19eme siècle, la colonisation apporta de nouvelles valeurs notamment un système administratif bien mal adapte au monde musulman et un système de cultures spéculatives qui perdurent aujourd'hui et se traduit par la présence de vanille dans les "djiva" arbores de l'ile l'indépendance a généré un épisode révolutionnaire certes novateur, mais qui a échoué et qui a gelé pour de longues années les reformes possibles, facilitant le retour au pouvoir des "hommes politiques exportateurs" dépourvus de projets sociaux mais dont l'incessante rivalité souligne depuis quinze ans la viabilité de ce petit état à la merci d'un coup de main ou d'une faction déterminée.

  • Titre traduit

    Territories, surroundings, and powers in Ngazidja


  • Résumé

    Ngazidja is located in the northern entrance of the mozambic channel (eleven degrees latitude south and forty five degrees longitude east). It's equidistant from madagascar and african coasts 300 kilometers. It's a valcanic island. It's one thousand and twenty-give km2 long. This island is the widest of the comoro archipelago that has included four islands since nineteen twelve. One of them, mayotte, has been separating from the young islamic republic since nineteen seventy-five, to stay french as a territorial organization. Ngazidja is a volcanis island, overlooked by a strong strombolian valcano with an impressive crater that still nowodays causes a collective fear both from visitors and from the autochthonal population. Founded on a double bantoue civilization (6-13 cen tury) at first with breeding and a matriarcal system, the with trade, the island found how to synthesize the two civilizing movements owing to the "ndola kuu", the great marriage, a custom that allows a hierarchy in the society. At the end of the nineteen century the colonization brought an administrative system badly adapted for musulman people and a system of speculative cultivation that still exists nowodays, we can find vanilla in the "djiva". The independance generated a revolutionary movement, an innovative one but that failed. This gaiture will keep off for a long time the possible reforms, making the comingback into power of political and exportatormen.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1995 par Éd. L'Harmattan à Paris

Espace et pouvoirs en Grande Comore


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (864 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 797-830. Index. Glossaire

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 92 : 136
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 16246-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 653
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Bibliothèque de géographie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MF 347
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mf 10890
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1995 par Éd. L'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : Espace et pouvoirs en Grande Comore
  • Détails : 1 vol. (591 p.)
  • ISBN : 978-2-7384-3985-72-7384-3985-3
  • Annexes : Notes bibliogr. Bibliogr. p. 545-572. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.