Poetique de heidegger

par Marc Froment-Meurice

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Dominique Janicaud.

Soutenue en 1992

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La pensee de heidegger, tout en restant strictement philosophique, recourt explicitement a la poesie, surtout celle de holderlin, pour legitimer sa tache propre. Il faut donc elucider le sens et la necessite de ce detour par l'etranger. Il implique d'abord une transformation radicale du rapport au langage, libere de l'humanisme metaphysique, mais aussi du statut de l'oeuvre d'art et meme des fondements politiques d'une humanite historiale. A la poesie ramenee au seul nom de holderlin se voir confier la mission d'une institution de l'etre, mais cette identification violente (du sens, du nom propre et en general de la lettre) trouve dans sa legitimite meme les motifs de son necessaire echec. Une derniere section montre les limites de l'entreprise : l'essence de la technique moderne et le statut de l'evenement (ereignis) constituent les deux eventualites adverses auxquelles meme la demarche ultime de heidegger, qu'on pourrait (sous toutes reserves) appeler post moderne.

  • Titre traduit

    Heidegger : a poetics


  • Résumé

    Heidegger's thought, white beinq strictly philosophical, explicietely implies a debate with poetry, especially holderlin's one, in order to legitimate its owen project. This detour via anotjer means of expression, the refore, should he explained in its meaning and inner necessity. It implies a radical subversion of the relationship to language, a deconstruction of metaphysical structures and grammar, but also a reevaluation of the status of the work of art in its foundations, with all the political consequences that a fundamental ontology can bring. Poetry reduced to the only name of holderlin isgiven the task of a foundation of being, but this violent identification (meaning, proper name, and textuality) leads, in its very legitimacy, to a necessary failure. In the last chapters, the limits of this poetics are drawn : the essence of modern technology as freedom, and the nature of the event (ereignis) are the two opposite possibilities on the heideggerian pathway in the posfmodern era.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Côte d’Azur. Service commun de la documentation. Bibliothèque Lettres, Arts, Sciences humaines-Henri Bosco.
  • Accessible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1992NICE2024
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.