Albanie 1944-1985 : l'edification du national-marxisme

par Gabriel Jandot

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Charles-Olivier Carbonell.

Soutenue en 1992

à Montpellier 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Comment construire un homme et un environnement nouveaux, conformes a l'idee? l'edification du national-marxisme albanais, en plein coeur de ces turbulents balkans, est le fruit d'un long processus, soigneusement pense et elabore par un homme, enver hoxha, et une equipe tres au fait des coutumes locales. Ils ont su, pendant quarante et une annees (1944-1985), dompter le passe, le comprendre, et l'utiliser si finement, que toute conception temporelle s'estompe, passe et presents meles, pour ne plus se tourner et regarder que vers l'avenir, un a venir dont chacun doit, non pas esperer, mais etre intimement persuade, qu'il sera radieux. Cependant, des la disparit ion du guide, l'utopie se dissipe. Cette utopie, celle d'une ideologie et de sa praxis, est analysee en deux moments : l'edification de l'histoire du futur succede a l'avenir insere dans le recit du passe. Cette edification, dans les deux sens du terme, se dote de moyens totalitaires afin de joindre la manipulation des espri ts a celle de la memoire. La voix du guide montre la voie, ou l'idee s'inscrit dans la reecriture du passe, dans l'espac e rebati et reorganise, dans la societe epuree et canalisee, dans l'enfance conditionnee : une "logarchie", ou la parole domine l'action, enveloppe cette "citadelle assiegee" en lutte contre tout ce qui est different. A l'exaltation du patriotisme et de l'albanite s'ajoute ainsi la mise en oeuvre du communisme le plus strict vers la praxis nationale d'un concept internationaliste : le national-marxisme.

  • Titre traduit

    Albania 1944-1985 : national-marxism edification


  • Résumé

    How building a new man an a new environment consonant with the idea? albanian national-marxism edification takes place in the heart of that stormy balkans, and it is the fruit of a long process, carefully planned by a man, enver hoxha, and a team accustomed to the local features. During forty one years (1944-1985) they successed in controling the past, understanding and using it so clerverly that it is finally mixed with the present end the future became the subject of a real worship. Everyone was deeply convinced that it could only be radiant. Nevertheless as soon as the guide died, the utopia dispersed. That utopia, the one of an ideology and its praxis, is analysed in two phases : the futur inserted in the account of the past is followed by the history of the future edification. That edification, an erection and an enlightenment, uses totalitarian means in order to add to minds manipulation the memory one. Guide voice shows the right way, where the idea comes within the past rewriting, in the rebuilt and reorganised space, in a purged and channeled society, in the conditionned chilhood : a "logarchy" where the word predomi nates the act, envelops this "besieged citadel" fighting against everything is different. So that patriotism and albania n consciousness exalting is being added to the more strict communism implementation toward a national praxis of an internationalist concept : the national-marxism.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 5 microfiches
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 869
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.