Etude des effets électrooptiques et photoréfractifs du titanate de baryum pur et dopé au fer

par Pierre Jullien

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Geneviève Paillard Godefroy.

Soutenue en 1992

à Dijon .


  • Résumé

    L'objectif de ce travail est de caractériser, en vue d'applications photoréfractives, les échantillons de BaTiO3, purs, dopés (fer ou cobalt), oxydes ou réduits obtenus au laboratoire de physique du solide. A la température ambiante l'effet photoréfractif du titanate de baryum est dû a la superposition de l'effet électrooptique et de la génération du champ de charge d'espace photoinduit. Les différents coefficients électrooptiques sont mesurés par des méthodes interférométriques et ellipsométriques. Si r13 et r33 sont trouvés indépendants du dopage et du traitement, r42 croît fortement avec la concentration en fer. Tous les coefficients diminuent quand la longueur d'onde de la lumière augmente. La génération de charges photoinduites est étudiée tant par des méthodes classiques telles que l'absorption et la photoconduction que par des méthodes de rendement holographique ou de couplage d'ondes. La mise en évidence expérimentale de niveaux d'impuretés a permis d'élaborer un modèle base sur un schéma à quatre niveaux dans la bande interdite faisant intervenir les ions dopants et les lacunes d'oxygène. Sa résolution numérique a permis de mettre en évidence les conditions de traitement (pression partielle d'oxygène, température de trempe pour chaque concentration de fer) donnant un gain maximum en couplage deux ondes et de bien comprendre les changements des états de valence des différents ions sous éclairement modulé ; ceci rend ainsi cohérent l'ensemble de résultats obtenus sur des échantillons divers.

  • Titre traduit

    Studies of the electrooptic and photorefractive effects on pure and iron doped barium titanate


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (209 p.)
  • Annexes : Bibliographie, 91 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?