Simone de Beauvoir : pour une esthétique de la culpabilité

par Marie-José Fourtanier

Thèse de doctorat en Lettres modernes

Sous la direction de Georges Mailhos.

Soutenue en 1991

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Simone de Beauvoir qui se définit elle-même comme une "femme-écrivain" a cherché, dans ses œuvres de fiction, à créer un univers cohérent et multiple, à la fois exutoire de ses propres angoisses et communication passionnée avec autrui. Il a paru capital d'étudier dans un premier temps la lente et difficile gestation de l'écriture beauvoirienne, non seulement sous l'influence de Sartre et de l'existentialisme, mais aussi de divers courants littéraires qui ont fortement marqué l'écrivain : Dostoïevski, les romanciers américains, Céline, Kafka. . . Les romans de Simone de Beauvoir, à travers images et métaphores obsédantes, mettent en scène l'essentielle notion de la culpabilité humaine, envers sombre de l'idée de responsabilité et d'engagement.

  • Titre traduit

    Simone de Beauvoir : her works as aesthetics of culpability


  • Résumé

    Simone de Beauvoir who defines herself as "a woman writer" has tried, in her works of fiction, to create a consistent, manifold universe, at the same time outlet for her own agonies and passionate communication with others. It seemed fundamental to study at first the slow and painful shaping of Simone de Beauvoir's writing, not only under the influence of Sartre and existentialism but also of various literary trends which have greatly marked the writer: Dostoïevski, American novelists, Celine, Kafka. . . Simone de Beauvoir's novels trough haunting images and metaphors, deal with the chief notion of human culpability, sombre reverse of the idea of responsability and commitment.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1991 par Atelier national de reproduction des thèses à Lille

Simone de Beauvoir : pour une esthétique de la culpabilité


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (360 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1991 par Atelier national de reproduction des thèses à Lille

Informations

  • Sous le titre : Simone de Beauvoir : pour une esthétique de la culpabilité
  • Détails : 1 vol. (360 p.)
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.