Les Maragatos : mythe et réalités d'un "peuple maudit"

par Emilio Rovalo

Thèse de doctorat en Études ibériques

Sous la direction de Albert Bensoussan.

Soutenue en 1991

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Les Maragatos constituent une communauté conservatrice de la province espagnole de Leon. Leur ethnique, leurs moeurs et leurs traditions ont incité les chercheurs à penser que leur origine était allochtones, abondant ainsi dans le sens d'une tradition qui tend à les assimiler aux communautés regroupées sous le nom générique de "peuples maudits", une étude détenue de leur culture infirme l'hypothèse d'une athéise de race culturellement excise : l'examen de leur histoire, recensée dans un corpus littérature épars, réfute la thèse de la marginalisation pure. Il semble que la situation des Maragatos, autrefois muletiers par antonomase, soit imputable à des motifs socioprofessionnels. Vivant dans un milieu hostile à tous les points de vue, ils ont assumé et promu une position ethnocentrique, qui a engendré des réponses propres des schémas traditionnellement appliqués aux parias de la société. La littérature et la tradition orale témoignent de ces tendances, dévoilant ainsi les. Mécanismes et les tares inhérents à tout processus mythificateur

  • Titre traduit

    The Maragatos : myth and realities of a "damned people


  • Résumé

    The Maragatos constitute a conservative community of the Spanish province of Leon. Their name, habits and traditions have made investigators think that their origin was from abroad, supporting the opinion of a tradition that tends to assimilate them into gathered communities under the generic name of "damned peoples". A steady study of their culture confirms the hypothesis of a culturally exotic race: an inquiry into their history, listed into an extended body of literature rejects the thesis of a pure margination. The situation of maragatos, formerly muleteers par excellence, seems to be attributable to social and professional causes, living in a hostile environment from all points of view, they have assumed and pioneered an ethnocentric position which has developed certain responses typical of the schemes traditionally assigned to the pariahs of society. Literature and oral tradition vouch for these tendencies, so developing the mechanisms and defects inherent in all mythifier process

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (439 p.-[1] f. dépl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 402-412

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire centrale.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.