Monnaie, systèmes financiers et croissance économique dans les pays membres de l'Union Monétaire Ouest-Africaine (UMOA) : la stratégie néo-libérale à l'épreuve des faits

par Boni Thomas Yayi

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Pascal Salin.

Soutenue en 1991

à Paris 9 .


  • Résumé

    Les théories de développement admettent l'hypothèse implicite que la dimension monétaire et financière accompagne automatiquement les différentes étapes du développement. Toutefois, les difficultés financières qu'éprouvent automatiquement les plus jeunes nations à financer leur développement ont conduit certains économistes néo-libéraux à s'interroger sur l'influence des structures financières sur le niveau de développement. Ces pays doivent engager une véritable politique de mobilisation de l'épargne intérieure. A cet effet, ils doivent procéder à l'approfondissement de leurs systèmes financiers et adopter une stratégie néo-libérale en matière de politique monétaire (taux de change, taux d'intérêt, etc. . . ). En ce qui concerne les pays membres de l'union monétaire ouest africaine (UMOA), la théorie McKinnon Shaw rend mieux compte des spécificités de ces pays. Notre thèse procède à un examen critique de l'organisation et des structures des systèmes monétaires et financiers ainsi que du rapport de subordination de ces institutions monétaires à l'égard des autorités nationales. Elle aboutit, par une approche économétrique à des relations de causalité réciproques entre l'intermédiation financière et le niveau d'activité. Des lors, ces pays doivent renforcer les réformes financières engagées par la préservation de l'indépendance de la Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest et de l'autonomie du gouverneur en vue d'une véritable politique monétaire axée vers la mobilisation de l'épargne. Cette libéralisation financière devra accompagner les stratégies d'ouverture commerciale et les réformes fiscales ainsi que toutes mesures visant la flexibilité de l'économie susceptible de réduire le taux de change réel afin d'assurer la compétitivité du secteur des biens échangeables sur le marché mondial. La thèse formule également des recommandations politiques visant à réhabiliter les institutions et instruments financiers dans ces pays pour tirer profit de la libération financière au sein du marché européen unique de 1993. Sur la base des fondements théoriques de l'approche du système bancaire libre, la thèse s'achève sur les recommandations légitimant le développement

  • Titre traduit

    Money, financial systems and economic growth in the countries of the West African Monetary Union (W. A. M. U. ) : the neoliberal strategy in practice


  • Résumé

    The theories of development admit the implicit hypothesis that the monetary and financial dimension is automatically present at each stage of the development process. However, the financial difficulties the young nations are actually facing, in financing their development have made some neo liberal economists ponder over the impact of financial structures on the level of development. These countries must pursue a genuine policy to mobilize domestic savings. In that respect they must strengthen their financial systems and have a neo liberal strategy in their monetary policy (exchangerate, interest rate, etc. . . ). As far as the countries of the west african monetary union (w. A. M. U) are concerned, the mckinnon whaw theory better accounts for the specificities of those countries. Our thesis gives a critical survey of the organisation and the financial systems and of the way in which these monetary institutions are subordinated to national authorities with an econometric approach it singles out the reciprocal relations of causality betwwen financial interlmediation and the level of activityhence those countries must reinforce the financial reforms which have been undertaken to safeguard the indepence of the central bank and the autonomy of the governor for a real monetary policy eased on mobilizing domestic savingthis financial liberalization must go with the strategies of opening up the trades and tax reforms. Along with all the measures aiming at the flexibility of the economy which is likely to reduce the actual exchange rate in order to guarantee the competitiveness of commodities in the worlo market. The thesis also formulates a set of political recommendations for the reinstatement of the financial institutions and instruments in those countries in order to take advantage of the financial liberalization within the single 1993 european market. With the theoretical foundations of the free banking system, the thesis ends with the

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Thèse non corrigée

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.