Rhétorique et poésie : l'éloge et l'ornement chez les grands rhétoriqueurs

par François Cornilliat

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Gisèle Mathieu-Castellani.

Soutenue en 1991

à Paris 8 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'objet de ce travail est d'interpreter la pratique de l'omement verbal chez les "grands rhetoriqueurs", en replacant les figures dans la rhetorique demonstrative qui leur est propre. La premiere partie est consacree a la theorie de la rime equivoque, definie comme "musique naturelle" (au sens d'eustache deschamps) et situee par rapport aux figures d'elocution: notamment les "gorgianismes" (paronomase, isocolon, homeoteleute, homeoptote). Le statut de ces figures change dans la rhetorique chretienne, chez augustin par exemple. Les omements du genre demonstratif sont lies a une problematique de la feminite qui domine une bonne part de la litterature medievale: eloge de la vierge, vituperation de la femme fardee. Le discours obtient le droit de s'omer en denoncant ce meme exces chez les femmes. La seconde partie analyse diverses pratiques de la rime, dans differents registres: "basse" dans le rebus ou la sortie, sacree chez destrees, humoristique chez marot. A partir de fabri et bouchet, on propose une grille de lecture des rimes "syncopees" et "retrogrades". A partir de l'abc des doubles de guillaume alexis, on montre que la rime equivoque peut servir a lever les ambiguites du langage. Un dernier chapitre analyse la "rhetorique sans tache" consacree a la vierge marie, depuis les miracles de nostre dame, de gautier de coinci, jusqu'aux chants royaux des xve et xvie siecles. La troisieme partie dame, de gautier de coinci, jusqu'aux chants royaux des xve et xvie siecles. La troisieme partie etudie le statut des "gorgianismes" dans la prose historique des rhetoriqueurs. Dans les chroniques de molinet, ces figures sont necessaires au type de rationalite historique utilise. On s'attache enfin au "jugement de paris" dans les illustrations de gaule de lemaire de belges: scene qui met fin a

  • Titre traduit

    Rhetoric and poetry: omament and encomiun in the "grande rhetorique


  • Résumé

    This work studies the practice of verbal omament by the "grands rhetoriqueurs". Such figures are to be read in the context of demonstrative rhetoric (blame and praise). The first part deals with the theory of rhyme, particularly "ryme equivoque", defined as "musique naturelle" (e. Deschamps), and linked to some of the major "elocution" figures, most notably the four "gorgianisms" (annominatio, compar, similier cadens, similiter desinens), which status changes in christian rhetoric (see for instance augustine). Verbal omaments, as used in demonstrative rhetoric, are ideologically related to representations of femininity which one finds throughout medieval literature: praise of virginity, blame of make up and all "artificial" omaments. Human speech is allowed to use omaments provided that it dentes them to women. The second part analyzes a variety of rhyme and verse devices and patterns, in different stylistical contexts: obscenty in "rebus de picardie" or the sottie, mysticism in destrees, humour in marot. Fabri and bouchet show how to understand "rymes syncopees" et "retrogrades". Guillaume alexis's l'abc des doubles shows that "ryme equivoque" may be used to fight linguistic and moral ambiguities. A lest chapter deals with the problem of omament in texts devoted to the virgin mary, from gautier de coinci's miracles de nostre dame to the "chant royal" in the xvth et xvith centuries. The third part deals with gorgias' figures of speech in historical prose. In molinet's chromiques, those figures play an important role in rationalizing dubious ou disastrous events. Finally we deal with the "jugement de paris" in lemaire de belges's illustrations de gaule, which shows the end of a rhetoric which ambition was to be both pleasant and virtuous.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication

"Or ne mens" : couleurs de l'éloge et du blâme chez les "Grands Rhétoriqueurs"


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Accessible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1991PA080536
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication

Informations

  • Sous le titre : "Or ne mens" : couleurs de l'éloge et du blâme chez les "Grands Rhétoriqueurs"
  • Dans la collection : Bibliothèque littéraire de la Renaissance , 30 , 1242-8590
  • Détails : 1 vol. (947 p.)
  • ISBN : 2-85203-317-82-85203-316-X
  • Annexes : Bibliogr. p. [875]-898. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.