Le dilemme de la femme marocaine : le pouvoir par la maternité ou l'équilibre par l'émancipation

par Naïma Chikhaoui

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Robert Cresswell.

Soutenue en 1991

à Paris 5 .

Le président du jury était Louis-Vincent Thomas.

Le jury était composé de Michel Maffesoli, Colette Pétonnet, Robert Cresswell.


  • Résumé

    La femme marocaine souffre les maux d'une société de discrimination sexuelle. Différents facteurs interviennent pour la maintenir dans une condition d'être mineur, souvent dévalorise : structures sociales patriarcales, société de classes a conditions économico-politiques dérisoires. . . Mais le facteur le plus puissant et influent est celui socio-culturel lourd d'héritage religieux-culturel archaïque et ségrégationniste quant aux rapports des sexes. Le socio-culturel qui gère la répartition dichotomique des rôles sexuels est opérationnel et efficace par l'enculturation et le conditionnement psychologique par une socialisation sexiste dès la petite enfance. Ainsi notre problématique dans cette recherche est la suivante : le rapport homme -femme dans la société marocaine, pourrait n'être que la projection du rapport mère-fils. Ce rapport étant déséquilibré (homme dominant, femme soumise), traduit un rapport mère-fils aliénant, responsable de ce déséquilibre. Le garçon apprend a être misogyne, la fille apprend à être soumise. C'est la mère qui veille sur cet apprentissage. La femme crée en partie la misogynie de l'homme. L’approche complémentariste "deverienne", alliant conception ethnologique et psychanalytique aide à cerner ces différents facteurs dans leur complexité.

  • Titre traduit

    Moroccan woman dilemma : the material power or equilibrium for emancipation


  • Résumé

    Marocan woman suffers greatly from the sexual discrimination of her society. Different factors obliged her to remain in a condition of a minor being depreciated: patriarchal social structures, society of classes of derisory, economic-political conditions. . . But the main and influent factor is the socio-cultural harry by the religions cultural heritage. Which is archaic and segregationist to the socio-cultural managers the dichotomical repartition of the two parts (woman and man) it is operational, affective by culture and the psychological condition there is social distinction between man and woman from the childhood thus the aim off our research is the following. Man and woman relation in Moroccan society is the projection of the relation mother-chold. This relation is unbalanced, man domineering, woman submissive. This translates an insane mother son relation responsible of this fact. The boy learns to be misogyny and the girl to be submisse. It is the mother who takes care of learning of men. The "deverienne" complementary approach is a combination of ethnological and psychanalytical concept helping to gather these different factor in their complexity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (III-336 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 301-318

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 206
  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MF-1454
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.