Les temps épuisés : étude socio-anthropologique du "mal de mort"

par Annick Barrau

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Louis-Vincent Thomas.

Soutenue en 1991

à Paris 5 .


  • Résumé

    Les travaux de grands anthropologues (Morin, Thomas) et historiens (Aries, Vovelle) ont montré que la mort peut être pertinemment considérée comme un "analyseur" du système social. Nous verrons qu'il en est de même pour le temps et, de plus, qu'à chaque carrefour important de l'histoire, le temps et la mort sont là, car impliques dans toute culture. L’analyse du couple mort temps sera menée selon une méthode comparative, sur la base d'un modèle hypothético-déductif "trois r" (réalités, représentations, référents) qui conduira à envisager, a cote de la "société" du donne" (ou ancienne) et de celle "du construit" (ou moderne), une forme d'organisation : la "société du simule". Or, l'étude concrète des changements qui ont affecté notre société depuis les années 1960 (dans le champ de la mort comme dans celui du temps) amené effectivement à repérer l'émergence d'une période transitoire que nous appellerons "néo-modernité" ou "basse-modernité". Enfin, une approche prospective des conduites socialisée liées a la mort sera tentée, afin d'esquisser le "nouvel âge " (société du troisième type) qui s'annonce - avec comme modèle dominant de mort : la mort "annulée" ou "cybernétisée" - dans lequel l'homme, régi par le principe d'autonomie, deviendra a lui-même le lieu de tous les possibilités, sa mesure et son temps, son origine et sa destinée : demain sera le temps de l'homme-monde". . .

  • Titre traduit

    Time is running out : a socio-anthropological study of the "uneasiness of death"


  • Résumé

    The works of the great anthropologists (Morin, Thomas) and historians (Aries, Vovelle) have demonstrated that death can be pertinently considered as an "analyser" of the social system. We will see that it is the same case with time. The analysis of the pair death time will be conducted according to the comparative method, on the basis of the hypothetico-deductive model "three r7s" (realities, representations, references) which will lead to envisaging beside the "society of the given" (or ancient) and that of "the constructed" (or modern), another form of organisation : the "society of simulated" the concrete study of the changes which affected our society since 1960's (in the field of death as in that of time) effectively leads to recording the emergence of a transitional period which we will call "neo-modernity" or "law-modernity". Finally, a prospective approach to socialised behaviours linked to death will be attempted, in order to outline the "new age" which is heralded - with, as the dominant model of death : death "negated" or "cyberneticised" - in which man, governed by the principal of autonomy, will become in himself the locus of all possibilities, his mea- sure and his time, his origins and his destiny : tomorrow will be the era of the "man-world". . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (1135 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 1079-1120

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 15135-<1 À 3>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PA5.LETT.1991
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 92-554
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.