Le moi dans les Confessions et le Contrat social de J. -J. Rousseau

par Robert Yennah

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Sylvain Menant.

Soutenue en 1991

à Paris 4 .


  • Résumé

    Rousseau7s confessions and social contract define the self as a physical or moral person essentially individualised, unique, autonomous, and self-conscious. As man or political body, the self manifests in its social or external3 relations a dynamic character involving the extension of its being over others or a retreat form them; whileits morale and fortune are maked by exaltation or grandeur, by self-effacement or decline. The nature of rousseau's own self is reflected in the structure of the social contract, with a prologue revealing the obsessional innocence of the author, followed by a rise unto a political ideal whose continuation is discarded by the conclusion. Rousseau's works on corsica and poland constitute an evolution, in concret terms, of the idea of the collective self ; while emile and julie contain the part of rousseau's self repressed in the face of constraints in real life.

  • Titre traduit

    The self in j-j. Rousseau's confessions ans social contract


  • Résumé

    Les confessions et le contrat social de rousseau definissent le "moi" comme personne physique ou morale essentiellement individualisee, unique, autonome, et consciente de soi. Homme ou corps politique, le moi manifeste, dans ses relations sociales ou exterieures, une dynamique d'expansion et de resserrement de soi; et dans son moral et sa fortune, un mouvement d'exaltation et de grandeur, d'effacement ou de decadence. La nature du moi chez rousseau se reflete dans la stucture du contrat social qui est celle d'un prologue temoin de l'innocence obsessionnelle de l'auteur, suivi d'une elevation vers un ideal politique dont la suite s'efface avec la conclusion du traite. Enfin, les travaux de rousseau sur la corse et la pologne constituent une evolution, en termes concrets, de l'idee du moi commun, tandis que l'emile et julie comportent la partie du moi rousseauiste refoulee devant les contraintes de la vie reelle.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (482 f.)
  • Notes : THESE NON CORRIGEE

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 2182
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 16628

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 1079
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mf 13368
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.