La citoyenneté au miroir de l'école républicaine et de ses contestations : Politique et religion en France XIX-XX siècle

par Yves Déloye

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Pierre Birnbaum.

Soutenue en 1991

à Paris 1 .


  • Résumé

    Abordant la citoyenneté sous un angle sociologique, la thèse se propose de rendre compte de l'invention de ce mode de division du travail politique, de son mode d'existence et des résistances qu'il a historiquement rencontre en France de 1880 à 1914. L'analyse de contenu des manuels de morale et d'instruction civique en usage dans les écoles publiques et privées prouve l'existence de deux représentations antagoniques de la citoyenneté. Très nettement différenciée de la culture catholique jusqu'alors dominante, la citoyenneté républicaine repose sur une conception optimiste et rationnelle de l'homme qui autorise ce dernier à réguler, de façon autonome, ses passions. Cette autonomie morale permet de différencier l'identité nationale du réfèrent catholique auquel elle était traditionnellement mêlée. Ne souscrivant pas au principe d'autonomie du politique, l'église et les principaux représentants de l'élite catholique refuseront d'adhérer à cette conception novatrice du lien social et politique. Ils contesteront le cloisonnement opéré par la citoyenneté entre l'homme social, engagé dans la vie, le citoyen membre de la communauté nationale et le chrétien vivant sa foi dans une espérance de salut. Civisme et catholicisme reste alors indissolublement liés. Cette réfutation d'ensemble de l'économie de la morale diffusée par les instituteurs publics repose sur une conception pessimiste de l'homme. De part sa nature viciée, l'homme ne peut être moral que contraint par une puissance métasociale: Dieu. La morale demeure ainsi intégrée à une logique ecclésiale de salut qui interdit l'émancipation du citoyen par rapport à la communauté religieuse qui continue à fonder le lien civique.

  • Titre traduit

    The citizenship at the mirror of republican's school and its resistances : politics and religion in modern France (1879-1914)


  • Résumé

    Approaching citizenship from a sociological angle, the thesis sets about to realize the invention of this form of division of the political work, of its form of existence, and of the resistance it has historically met in france from 1880 to 1914. The analysis of the content in moral and civic instruction manuels in usage in the public and private schools prove the existence of two antagonistic representations of citizenship. Very cleary differentiated from the catholic culture which was dominent up to this date, the republican citizenship rests on an optimistic and rational conception of man which autorizes him to regulate, in an autonomous fashion, his passions. This moral autonomy permits the national identity to be diffrenciated from the catholic referent, in which is was traditionally mixed. Not subscriving to the principal of political autonomy, the church and the principal representatives of the catholic elite will refuse to adhere to this novice conception of a social and political link. They will contest the division operated by citizenzhip between the social man, engaged in life, the citizen belonging to the national community and the christian living his faith in the hope of salvation. Civicism and catholicism remains therefore inextricably linked. This refutation of the whole moral economy diffused by the public primary school teachers rests on a pessimistic conception of man. As a result of nature, man is only able to be moral when he is constrained by a metasocial power. God. The moral logic of salvation which forbids the emancipation of the citizen from the religions community which continues to form the basis for thre civic connection.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1994 par Presses de la Fondation nationale des sciences politiques à [Paris]

École et citoyenneté : l'individualisme républicain de Jules Ferry à Vichy, controverses


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (905 p.)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de La Rochelle. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service des bibliothèques. Bibliothèque du Cardo (Sciences Po).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 04-228002331
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service des bibliothèques. Bibliothèque du Cardo (Sciences Po).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 04-228002332
  • Bibliothèque : Bibliothèque Jean-Claude Colliard (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque de l'UFR de Science politique.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/T91-154,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/T91-154,2
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1511-1991-51
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1994 par Presses de la Fondation nationale des sciences politiques à [Paris]

Informations

  • Sous le titre : École et citoyenneté : l'individualisme républicain de Jules Ferry à Vichy, controverses
  • Détails : 1 vol. (431 p.)
  • ISBN : 2-7246-0655-8
  • Annexes : Bibliogr. p. [393]-422. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.