Une approche critique de la modernite dans l'espace urbain nimois au cours des annees 1980

par CATHERINE BERNIE BOISSARD

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Robert Ferras.

Soutenue en 1991

à Montpellier 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'espace urbain nimois des annees 1980 est marque par une serie de ruptures, d'ordre economique, social et politique, qui sont accompagnees d'un discours tendant a faire apparaitre la "modernite" comme un concept operatoire dans le champ des pratiques urbaines, legitimant de nouvelles representations de l'espace, et privilegiant la valeur d'echange de la ville, au detriment de sa valeur d'usage. Theme ideologique, la modernite renvoie a un modele qui n'entretient plus de relations qu'ephemeres ou formelles avec l'identite sociospatiale. Le phenomene central est constitue par un veritable renversement de la logique traditionnelle du developpement urbain : jusqu'ici, durant la periode contemporaine, la croissance economique etait le moteur de la croissance urbaine. Desormais, la ville, l'urbanite, deviennent en eux-memes facteurs de developpement, supposes entrainer l'essor demographique, economique et social. Le systeme spatial de la modernite est donc en rapport d'oppositionconfrontation permanent avec l'identite. La pregnance d'une histoire bi-millenaire de l'espace nimois - theme recurrent dans le paysage contemporain - eclaire les rapports d'opposition-confrontation de l'identite avec le systeme de la modernite.

  • Titre traduit

    A critical approach to modernity in the urban space of the city of nimes during the eighties


  • Résumé

    The urban space of the city of nimes, in the 80's, is characterized by a series of ruptures,economical, social, political-. Trough the discourse which goes together with these ruptures, modernity appears like an operating concept within the field of urban pratics, legitimating new representations of the notion of space and underlying the exchange value to the detriment of the usage value. Ideological theme, modernity bring us back to a model which has then very little to do with socio-spatial identity. The central phenomene is constitued by a reversal of the traditionnal logic of urban development: from the eighteenth century up to the present days, the economical growth was the mainspring of the urban expansion. From now on, the city, the urban space, are themselves factors of expansion able to bring about the demographic, economic and social growth. The spacial system of modernity is then in a permanent "confrontation-opposition" relationship with identity. The weight of a two thousand years old history throws light on the relationship between identity and modernity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre interdisciplinaire d'études urbaines. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.