Extension orientée objet d'un SGBD relationnel

par François Martin Exertier

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Michel Adiba.

Soutenue en 1991

à Grenoble 1 .


  • Résumé

    L'objectif de ce travail est la conception et la réalisation d'un Système de Gestion de Base de Données Relationnel (SGBDR) intégrant les concepts et la technologie "objets". Le principe de notre approche est d'étendre les domaines relationnels aux types abstraits (ADT) et revient à coupler de façon relativement faible les concepts et mécanismes objets au modèle et à un système relationnels. Cela introduit des problèmes de modélisation et d'optimisation nouveaux qui restent à étudier. Dans un premier temps, le modèle de données et les caractéristiques de l'extension sont définis. La notion de type abstrait est introduite pour exprimer de nouveaux domaines : un ADT définit une structure de données et un ensemble de méthodes (fonctions) qui constituent son unique interface de manipulation. Un mécanisme d'héritage simple est offert. Des constructeurs sont disponibles pour définir la structure de données d'un type ; on introduit ainsi la notion d'objet complexe. Le concept de partage, associé à l'identité d'objet, est un apport important de ce travail. Le langage associé au modèle est une extension de SQL appelée ESQL ; le langage d'écriture des méthodes actuellement disponible est une extension de C. La mise en oeuvre d'un tel système consiste à développer les composants nécessaires au support d'objets et à les intégrer à un noyau de SGBDR existant. Elle permet de mettre en évidence trois modules principaux. Le gestionnaire de types est un complément du gestionnaire de catalogue relationnel qui gère les définitions d'ADT. Le gestionnaire de méthodes regroupe un ensemble de fonctions allant de la compilation à l'exécution. Le gestionnaire d'objets assure le stockage et la manipulation des objets complexes (instances d'ADT) ; cette partie à notamment permis d'étudier des techniques évoluées de stockage d'objets

  • Titre traduit

    Object-Oriented Extension of a Relational DBMS


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (145, [14] p)
  • Annexes : Bibliographie

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèques et Appui à la Science Ouverte. Bibliothèque universitaire Joseph-Fourier.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèques et Appui à la Science Ouverte. Bibliothèque universitaire Joseph-Fourier.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 91/GRE1/0159
  • Bibliothèque : Moyens Informatiques et Multimédia. Information.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : IMAG-1991-EXE
  • Bibliothèque : Ecole Polytechnique de l’Université de Tours. Départements Electronique et Energie, Informatique, Mécanique et Systèmes. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : DI-TH-799
  • Bibliothèque : École polytechnique. Bibliothèque Centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : G2A 279/1991/EXE
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.