La Coordination du travail scientifique. Etude de deux formes spécifiques : le laboratoire et le réseau

par Dominique Vinck

Thèse de doctorat en sociologie

Sous la direction de Michel Callon.

Soutenue en 1991

à Paris, ENMP .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La these porte sur la maniere dont se deroulent les productions scientifiques, comment elles sont organisees et regulees. Laboratoires et reseaux de cooperation scientifique sont ainsi deux formes de coordination complementaires. Trois enquetes composent cette these. La premiere se penche sur la litterature et montre comment les observateurs peuplent l etude des sciences de multiples entites et de divers mecanismes d interaction. Elle revele egalment une insuffisance de l analyse d un dispositif tel que le laboratoire. La deuxieme enquete est de type ethnographique. Elle rend compte de la dynamique de quelque projets de rechercheinities dans un laboratoire universitaire. Elle met en evidence quelques mecanismes de stabilisation des productions scientifiques. La troisieme enquete etudie de facon comparative plus de 100 reseaux de cooperation scientifique. Une methode de caracterisation des reseaux a ete mise au point et une typologie a ete proposee. De la confrontation de ces trois enquetes. Il apparait que les poles d interet dans la coordination du travail scientifique changent : du laboratoire comme forme privilegiee, in passe au reseau de cooperation scientifique. Laboratoire et reseau constituent deux poles a la fois indissociable et antagonistes de la coordination du travail scientifique.

  • Titre traduit

    The Coordination of scientific works study of two specific forms : the laboratory and the network


  • Résumé

    The thesis focuses on the way scientific production gets on, how is it organized and regulated. Laboratories and scientific cooperation networks appeat to be two complementary coordination parterns. Three enquiries compose this thesis. The first one focuses on the litterature and shows how observers progressively add new entities and various interaction mecanisms in their studies of sciences. The it also shows an insufficiency in the analyses of a device such as a laboratory. The second enquiry is an ethnographic approach. It studies the dynamics of some stabilisation mecanisms of scientifici productions. The third enquiry is a comparative study of more than 100 scientific cooperative networks. A characterization method of networks is built and a typology is proposed. With the confrontation of these three enquiries, it appears that the poles of interests about coordination of scientific work are changing : from the laboratory as main patern, we are passing to scientific cooperative networks. Laboratory and network are two poles both undissociable and antagonist of coordination of scientific work.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Laboratoire d’Economie et de Sociologie du Travail. Service de documentation.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 4-2140(1)
  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Accessible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 91/ENMP/0297
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1671-1991-2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.