Strategies industrielles de rationalisation des industries de la construction : le cas francais (xixe-xxe siecles)

par François Monterrat

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Daniel Dufourt.

Soutenue en 1990

à Lyon 2 .


  • Résumé

    La preponderance des activites de construction dans le developpement des societes industrielles constitue un fait historique incontournable. Considere en france jusqu'au lendemain de la seconde guerre mondiale, comme un secteur reste a l'ecart des grands mouvements d'industrialisation, le batiment mobilise, neanmoins, depuis le debut du siecle, des formes originales d'organisation, jusqu'a present occultees par l'omnipotence des conceptions tayloriennes de rationalisation. La reconnaissance du chantier comme espace de production specifique permet de mieux saisir, a travers l'analyse approfondie des discours, pratiques et hesitations du batiment sur les strategies a adopter en matiere de rationalisation, en quoi les voies finalement suivies sont originales. Elle permet, en outre, de rendre compte de l'existence d'une dynamique sectorielle specifique. La maniere suivant laquelle le secteur de la construction tente, dans la premiere moitie du xxe siecle, de concilier ses objectifs de productivite avec les exigences de variabilite dictees par la nature du proces de travail, est riche d'enseignements. Elle permet de mieux comprendre la nature des enjeux actuels de la mise en place - dans le contexte d'une modification structurelle des marches - des nouvelles formes de rationalisation a partir de la mise en oeuvre d'innovations technologiques et organisationnelles.

  • Titre traduit

    Industrial strategies of rationalization in the building industries the french case (xixe-xxe centuries)


  • Résumé

    The importance of building activities in the development of industrial societies is a main historic fact. Until world war ii, building's activity is considered as a non-industrial sector. However, since the begining of this century, it has developped original forms of organization. These forms are occulted by the predominance of taylorist's conceptions of rationalization. The affirmation of building site as a specific work process allowed to understand how original choices were adopted. We are also aware of the existence of a specific sectorial dynamics. In the first half century, the way by which the building sector tried to combine productivity's purposes with variability demanded by the nature of the work process, is very interesting. We also realized that present stakes of the settlement of new forms of rationalization are based on technological and organization innovations.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière. Service commun de la documentation. Bibliothèque Chevreul.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.