Transition à la turbulence dans les écoulements cisaillés compressibles libres ou pariétaux

par Xavier Normand

Thèse de doctorat en Mécanique

Sous la direction de Marcel Lesieur.

Soutenue en 1990

à Grenoble INPG .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La transition a la turbulence dans les ecoulements cisailles compresibles est etudiee par simulation numerique directe et des grandes echelles. Deux codes de simulation, utilisant des methodes aux differences finies explicites en temps, ont ete successivement concus dans ce but et sont presentes de facon detaillee. Dans le cadre des ecoulements libres, quelques simulations de couches de melange, tenant initialement lieu de tests et demontrant le potentiel de la methode, ont ete realisees. La couche limite sur une plaque plane semi-infinie est enfin simulee pour des nombres de mach allant de 0,5 (quasi-incompressible) a 5 (limite inferieure du regime hypersonique) en configuration temporelle et spatiale. Ces dernieres simulations permettent de mettre en evidence, essentiellement a l'aide de visualisations bi et tridimensionnelles, l'instabilite initiale de l'ecoulement, les mecanismes menant ensuite a la transition et les structures coherentes caracterisant l'ecoulement turbulent

  • Titre traduit

    Transition to turbulence in compressible free shear flows and boundary layers


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 239 f
  • Annexes : Bibliographie

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèques et Appui à la Science Ouverte. Bibliothèque universitaire Joseph-Fourier.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèques et Appui à la Science Ouverte. Bibliothèque universitaire Joseph-Fourier.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 90/INPG/0103
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.