La sélection du cocotier (Cocos nucifera L. ) : étude théorique et pratique : optimisation des stratégies d'amélioration génétique

par Roland Bourdeix

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de Yvette Dattée.

Soutenue en 1989

à Paris 11 .


  • Résumé

    Le schéma de sélection du cocotier mis au point à l'Institut de Recherches pour les Huiles et Oléagineux repose sur la constitution d'une collection regroupant de nombreux écotypes, puis la détection et l'amélioration des meilleures combinaisons hybrides entre écotypes. Nous avons réalisé une synthèse dont le but est de définir comment poursuivre au mieux l'amélioration du cocotier. Après un bilan des travaux de sélection dans le monde, nous avons analysé les données récentes sur la variabilité de l'espèce et sur les essais génétiques réalisés en Côte d'Ivoire. Cette approche a permis de définir trois lignes directrices : privilégier la collecte et l'évaluation d'un grand nombre d'introductions, favoriser les recombinaisons génétiques entre écotypes et enfin anticiper sur la mise au point de la multiplication végétative in vitro qui devrait permettre, à terme, la diffusion de clones. La méthode préconisée comprend deux axes de sélection : amélioration des hybrides Nain x Grand d'une part, et Grand x Grand d'autre part. Elle repose sur l'emploi de testeurs évolutifs, choisis de façon à récupérer l'essentiel du progrès génétique réalisé lors des précédents cycles de sélection. Ces testeurs sont initialement constitué d'hybrides simples entre les meilleurs écotypes ; la sélection portera donc sur des hybrides complexes (trois écotypes parentaux ou plus). Les tests d'hybrides Grand x Grand serviront aussi de phase de recombinaison génétique entre écotypes Grands, ce qui permettra une considérable économie de temps et de moyens. Le risque principal de notre méthode réside dans l'existence d'une forte variabilité à l'intérieur des descendances testées. Cependant, ce risque concerne essentiellement les hybrides Grand x Grand. D'autre part, dès que la sélection portera sur des individus ce risque sera atténué. Enfin la variabilité intra-descendance permettra une sélection clonale efficace dès que la méthode de multiplication végétative in vivo sera au point. La méthode de sélection proposée apparait particulièrement adaptée au démarrage d'un nouveau programme d'amélioration. Elle devrait satisfaire les sélectionneurs qui, soucieux d'exploiter rapidement la variabilité des écotypes de leur pays, veulent cependant tirer parti de l'important progès génétique réalisé en quarante ans de recherches à la station Marc Delorme.

  • Titre traduit

    Coconut breeding (Cocos nucifera L. ) : theoretical and practical studies : optimization of genetic improvement strategies


  • Résumé

    The coconut selection scheme developed by the Institut de Recherches pour les Huiles et Oléagineux is based on the constitution of a collection containing numerous ecotypes, then detection and improvement of the best hybrid combinations between ecotypes. We have undertaken a general overview in the aim of definiting how best to proceed with coconut improvement. After taking stock of breeding work throughout the world, we analysed the latest data available on species variability and on genetic trials conducted in Côte d'Ivoire. This approach enabled us to define thre major lines of research : privileging the collection and assessment of a large number of introductions, furthering genetic recombinations between ecotypes and , finally, preparing the way for the development of vegetative propagation in vitro, which should eventually lead to clone distribution. The method recommended involves two selection channels : improvement of Dwarf x Tall hybrids and of Tall xTall hybrids. It is based on the use of evolutionary testers, chosen so as to retrieve the essential elements of the genetic progress made during previous selection cycles. These testers are initially made up of simple hybrids between the best ecotypes ; selection will therefore concentrate on complex hybrids (three or more parent ecotypes). Tall x Tall hybrids tests will also be used as a genetic combination phase between Tall ecotypes, which will enable considerable savings to be made in both time and resources. The main risk in our method lies in the existence of high variability within the progenies tested, but this risk mainly involves the Tall x Tall hybrids. In additon, as soon as selection is based on individuals, this risk will be much reduced. Finally, within-progeny variability will provide for effective clonal seletion as soon as the in vitro vegetative propagation method has been perfected. The selection method proposed seems to be especially adapted to the launching of a new improvement programme. It should meet the requirements of breeders, who are keen to exploit rapidily the variability of ecotypes in their country, but who whish to benefit from the considerable genetic progress made the forty years of research carried out at the Marc Delorme station.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (194 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 186-193

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1989)90
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-035364
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.