Economie rurale et communautes paysannes dans le sud de la bolivie

par Robert Abegglen

Thèse de doctorat en Études latino-américaines

Sous la direction de Jacques Chonchol.

Soutenue en 1989

à Paris 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'analyse des donnees des 20 villages etudies permet de typer l'economie paysanne locale : dispositions de faibles superficies cultivables, qui sont utilisees a cause de la pratique de la jachere; outillage agricole rudimentaire et usage limite des engrais et des produits phytosanitaires; predominance du travail familial et donc utilisation peu courante d'une main d'oeuvre salariale. L'etude fait aussi ressortir l'existence d'une disparite de conditions sociales d'existence nettement correlee aux liens que les paysans entretiennent avec le marche : les villages tournes vers le marche utilisent une plus grande partie de leur surface agricole utile, plus d'intrants technologiques, ont des rendements plus eleves et exportent moins de migrants temporaires. La grande pauvrete observee a non seulement pour effet d'engendrer de faibles revenus, elle est telle que dans pres de la moitie des communautes etudiees la production ne permet pas d'assurer la couverture nutritionnelle. Cette situation est une consequence des politiques agricoles des gouvernements qui se sont succedes depuis la reforme agraire de 53 toutes ont cherche a realiser l'approvisionnement urbain a bas prix laissant a des intermediaires le controle total des circuits des marchandises.

  • Titre traduit

    Rural economy and peasant communities in the south of bolivia


  • Résumé

    The analisis of the facts of the 20 villages studied gives the posibility to typifie the peasant economy: small arable surfaces due to the "jachere"; agricultural implements very primary and limited use of fertilization; predominance of family work and small use of extra-familiar workpower. The study also shows the existence of a disparity of social conditions in the relations of the peasantry with the market : the villages more linked to the market use a greater part of their agricultural surface, more technological input and have better yields. They send also less temporary migrants. The big poverty observed has not only the effect of low incomes but also makes that the half of the studied communities are not able to cover their own food needs. This situation is the consequence of the agricultural policies of the governments that succeeded land reform of 1953. All these policies look for cheap urban food and give to the merchants the control of the circuit.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 89-1587
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 13856
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.