L'helminthosporiose de l'orge causée par Dreschlera teres

par Gérard Barrault

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Louis Albertini.

Soutenue en 1989

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    Apres avoir presente l'orge et le pathogene, nous avons conduit une etude analytique et evolutive des symptomes causes par les deux formes du pathogene (maculata et teres) et montre que leur morphologie differente est en relation avec la localisation du mycelium du parasite. La forme maculata determine des symptomes tres polymorphes susceptibles d'etre confondus avec d'autres pathogenes dont certains ont ete decrits pour la premiere fois en france. Par ailleurs, l'etude biologique fait ressortir que ces deux formes ont les memes exigences a l'egard d'un certain nombre de facteurs abiotiques (t#o, ph, lumiere, humidite) et qu'il n'y a a pas d'antagonisme entre celles-ci. Ces resultats ne sauraient donc expliquer leur importance et leur repartition geographique differentes. Apres avoir precise les facteurs qui concourent a l'optimisation de la biosynthese du complexe toxique, nous avons montre que les phytotoxines sont largement impliquees dans l'expression des composantes du symptome mais qu'elles ne semblent pas responsables du pouvoir pathogene. Ensuite l'etude de la sensibilite des differents cultivars d'orge a la maladie a revele que la plupart de ceux cultives en france sont sensibles a tres sensibles. Les principaux geniteurs de resistance proviennent des centre d'origine de l'orge cultivee. Enfin une etude qualitative et quantitative des differents facteurs agissant sur les diverses formes du pathogene (impliquees dans les sequences de l'epidemie) a ete realisee. Elle permet de mettre en exergue l'importance des pailles d'orge dans l'exteriorisation des formes de conservation et de dissemination, de mieux comprendre le developpement de la maladie a l'echelon de la parcelle, et d'entrevoir une modelisation de celui-ci dans le cadre d'une lutte rationnelle


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 435 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 399-425

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure agronomique. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1989INPT010A

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1989INPT010A
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.