Le feminisme sur le campus

par Irène Domec-Coustel

Thèse de doctorat en Études nord-américaines

Sous la direction de Francisque Jean Costa.

Soutenue en 1988

à Toulouse 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these, qui, outre les recherches bibliographiques traditionnelles, s'appuie sur deux sejours en californie de six mois (1983) et trois mois (1985), analyse le developpement des etudes feministes aux etats-unis. Les chapitres 1 et 2 sont consacres a un rappel historique des conditions dans lesquelles s'est effectue l'acces des femmes a l'education : un parcours seme d'obstacles qui a abouti, selon les feministes, a une egalite faussee : programmes d'etudes et structures initialement concus, a l'image de la societe, a l'avantage d'une population blanche et masculine, contribuent a decourager les femmes et les minorites qui abandonnent prematurement leurs etudes ou doivent se contenter d'emplois peu gratifiants et mal remuneres. Le chapitre 3 se fait l'echo de la remise en question feministe des modes de recherche et de pensee (notamment l'objectivite) qui ont abouti au desequilibre. Les propositions constructives sont ensuite passees en revue. Le chapitre 4 presente le cursus, les cours et compare les cours d'introduction des divers endroits visites. Le chapitre 5 explore les innovations pedagogiques feministes et une enquete aupres d'enseignantes et d'etudiantes mesure les effets d'une formation de ce type. Le chapitre 6 situe les e. F. Dans leur contexte universitaire, administrativement puis strategiquement : faut-il ou non s'integrer aux autres matieres ? la conclusion souligne les promesses d'une formation feministe tant en ce qui concerne la recherche que l'enseignement.

  • Titre traduit

    Feminism on the campus : women's studies u. S. A


  • Résumé

    This dissertation based on the traditional library research as well as on two stays in california, (six months in 1983 and three months in 1985) analyses the development of women's studies in the usa. Chapter i et 2 are devoted to a historical perspective on the conditions under which women entered the academy. This long and arduous road led to an apparent equality exposed by the feminists. Curricula and structures were designed with a male white population in mind, reflecting the structures of society, and this leads women and minorities to drop out of university prematurely or to make do with little paid, unrewarding jobs. Chapter 3 deals with the feminist critique of knowledge and research (mainly objectivity), which brought about this imbalance. The proposed feminist reconstruction of knowledge follows. Chapter 4 presents the courses and compares four versions of the "introduction course". Chapter 5 explores feminist pedagogy and a survey among a sample of teachers and students measures its effects. Chapter 6 situates women's studies in their academic context, in relation to the administration of the campus, then strategically : should women's studies be mainstreamed ? the conclusion stresses the promises of a feminist education for research as well as for teaching.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.