Caractérisation des activités de la protéine RecA impliquées dans la réparation de l'ADN et la mutagénèse

par Marie Dutreix

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de Raymond Devoret.

Soutenue en 1988

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    La protéine RecA intervient dans la réparation des lésions de l’ADN (i) en clivant le répresseur LexA et en déréprimant les gènes SOS qui sont sous le contrôle de LexA, (ii) en clivant la protéine UmuD dont seule la forme clivée est active dans la réparation fautive, (iii) en participant directement à la recombinaison post-replicative et à la réparation fautive. Nous avons étudié l'importance des différentes activités de la protéine RecA dans la régulation de la réparation SOS grâce à l’emploi de mutants ponctuels. Dans les résultats rapportés dans le chapitre l, l'activité coprotéase de différents mutants recA a été estimée par leur capacité à induire des mutants du phage λ. Ces phages codent pour des répresseurs présentant des sensibilités différentes au clivage protéolytique. Nos résultats montrent que l'activité coprotéase dépend in vivo (i) du nombre de lésions et de l'aptitude de la cellule à éliminer ces lésions (ii) de la quantité de molécules RecA (iii) de la capacité de la protéine RecA à interagir avec les cofacteurs (NTP et ADN simple brin) pour former un complexe actif, (iv) de l'affinité du répresseur pour la protéine RecA. Le chapitre suivant concerne l'interaction de la protéine RecA avec les différentes protéines dont elle stimule le clivage: LexA, UmuD, λcI et Φ80cl. De nouveaux mutants recA ont été isolés. Leur étude montre que le changement d'un acide aminé affecte spécifiquement le clivage de certains répresseurs. En effet, le mutant recA1730 ne clive pas la protéine LexA, le mutant recA1734 ne clive pas UmuD et Φ80cl et le mutant recA430 clive partiellement LexA et pas du tout UmuD et λcI. Bien que les changements dans ces trois protéines ne concernent qu'un acide aminé, ils altèrent également l’activité de recombinaison de la protéine RecA. Deux classes de mutants altérés dans la recombinaison peuvent être distinguées : les mutants dont l'activité de recombinaison est partiellement restaurée par la surproduction de protéine RecA dans des bactéries LexA (Def) et ceux qui sont insensibles à cet effet. Le mutant recA1735 qui est décrit dans le 3ème chapitre présente un phénotype nouveau : la protéine RecA1735 amplifiée dans une bactérie LexA (Def) est létale. La protéine RacA1735 présente une activité coprotéase normale et une activité de recombinaison réduite. Un excès des protéines UmuCD impliquées dans la réparation fautive inhibe l'effet létal de l’amplification de la protéine RecA1735. Nous montrons que l'accumulation de protéine UmuCD réduit l'activité recombinatrice de la protéine RecA+. L'effet létal de la protéine RecA1735 pourrait être dû à des « accidents » au cours de la recombinaison qui causeraient des dommages irréversibles de l'ADN. Le dernier chapitre porte sur la comparaison des gènes PsiB portés par les plasmides F et R6-5. La présence d'un plasmide R6-5 inhibe l'activité coprotéase de la protéine RecA alors qu'aucune inhibition n'est détectée en présence du plasmide F. Bien que les protéines Psi B produites par les deux plasmides soient très semblables (seulement 4 acides diffèrent sur 152) seul le plasmide R6-5 Inhibe l'induction du système SOS. Nous montrons que cette activité anti-SOS est due à la production de protéine PsiB. J'ai résolu le paradoxe des différences d'inhibition par les plasmides F et R6-5 en montrant que les séquences de régulation du gène PsiB diffèrent dans une région de 71 nucléotides comprenant les sites -10 et -35 de reconnaissance de la RNA polymérase. L'activité des deux promoteurs a été mesurée grâce à leur fusion à un fragment du gène lacZ. Le promoteur du gène PsiB du plasmide R6-5 est trois fois plus actif que celui du plasmide F ce qui pourrait expliquer les différences d'inhibition observées.

  • Titre traduit

    Characterization of RecA protein activities involved in DNA repair and mutogenesis


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (147 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 133-144

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Saclay. DIBISO. BU Orsay.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1988)296
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-035145

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1988PA112296
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.