Le pouvoir judiciaire en pays d'Islam et sa réception au Maroc des Almoravides et des Almohades

par Abdelaziz Souhair

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Bernard Guillemain.

Soutenue en 1988

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    Le maroc du moyen-age est un pays a population berberophone, organise du point de vue societal en general, et celui de l'organisation judiciaire en particulier selon les usages et les coutumes berberes. L'expansion de l'islam de l'orient vers l'occident a vehicule les principes et valeurs de cette religion monotheiste. Le pouvoir judiciaire incarne par l'imam ou le calife et delegue au qadi est un des elements de ces principes et valeurs recus par l'occident musulman (maroc). Si cette reception etait au depart consecutive a l'islamisation des berberes du maroc, une seconde reception, cette fois-ci, resultant d'une introduction volontaire par les deux dynasties berberes (almoravides et almohades) des structures administrativo-judiciaires qui ont fait leur preuve en orient. Le qada (la justice) qui est l'un des attributs du pouvoir politique, a ete delegue au qadi qui avait des le depart des competences tres larges. L'organisation et le fonctionnement de ce pouvoir fait place a un certain nombre de a wan (auxiliaires de justice) qui assistent le qadi, avant, pendant et apres le prononce de sa decision. Mais les appetits de ce qadi se sont reveles un peu trop inquietants, ce qui a incite le pouvoir politique a mettre en place d'autres organes dispensateurs de la justice, coexistant avec le qadi, completant son action et s'immiscant parfois dans les attributions de ce dernier. . .

  • Titre traduit

    The judicial power in the Islamic countries and their reception into Moroccan's dynasties : Almoravides and Almohades


  • Résumé

    Morocco of the middle ages is a country with berber population. Its judicial organisation was founded on the berber us and customs. Islam expansion into the west (morocco) has transported many bases and values. For example, the judicial power which was assigned to qadi (judge) by calife (delegate). This judicial system has been applayed when morocco was islamized. Almoravides and almohades dynasties have brought in the same judicial system from east to morocco of the middle ages. Justice was practicised by qadi helped by auxiliarys : udul, mufti, muzzaki. The law applayed by qadi was the muslim right (fiqh) part of saria (muslim law). This judicial system included others judicial agents who competed with qadi. Those agents were : mazalim or king's court, surta or police hisba or customs police's agents and applayed siyassa saria (legal precedents). So, from the justice's exclusive possession practicised by judge, the muslim judicial system known many complementary and concurrent judicial agents.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (260 f.)
  • Notes : THESE NON CORRIGEE
  • Annexes : Bibliogr. f. 241-254

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la documentation. Bibliothèque d'Histoire du droit.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH SOU
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.