Bases de données relationnelles et analyse de données : conception et réalisation d'un système intégré

par Omar Abdelaziz Kezouit

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Geneviève Jomier.

Soutenue en 1987

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .

Le président du jury était Erol Gelenbe.

Le jury était composé de Geneviève Jomier, Michel Léonard, Edwin Diday, Henri Ralambondrainy, Erol Gelenbe.


  • Résumé

    Les utilisateurs de bases de données relationnelles ont de plus en plus souvent tendance à attendre des Systèmes de Gestion de Bases de Données (SGBD) des fonctionnalités qui aillent plus loin que l'organisation le stockage et la restitution d'un ensemble de données. D'un autre côté, les utilisateurs de l'analyse statistique multidimensionnelle, qui traitent des tableaux de données rectangulaires, ont de gros problèmes de gestion de leurs données et les outils dont ils disposaient jusqu'à présent manquaient souvent de souplesse, voire de possibilités. Pour répondre à cette préoccupation, cette thèse propose de rapprocher bases de données relationnelles et analyse statistique multidimensionnelle à travers la réalisation d'un système intégrant un SGBD relationnel et un système d'analyse de données, et de montrer par là même tout le bénéfice qui peut en être tiré du point de vue de l'interrogation des données. La première partie se propose de présenter les problèmes généraux naissant de l'intégration. Après une présentation des deux domaines et de certains travaux en bases de données statistiques, nous proposons une synthèse des notions de l'analyse statistique multidimensionnelle et des bases de données relationnelles. Ceci permettra de déboucher sur les spécifications d'un outil intégré de gestion et d'analyse des données et également de mettre en évidence un problème de cohérence particulier. Outre l'apport provenant de chaque part (gestion des données plus performante grâce au SGBD, interrogation statistique grâce au système d'analyse des données), des possibilités nouvelles naissent de l'intégration. Il s'agit principalement de la capacité d'effectuer des requêtes approximatives, que nous défroissons à cette occasion, sur une base de données et de la résolution dans certains cas du problème des données manquantes. La seconde partie est consacrée à la présentation d'une réalisation particulière. Nous avons pour cela intégré le SGBD relationnel PEPIN et le Système de classification automatique SICLA. Le prototype opérationnel permet ainsi de gérer une base de données relationnelle et de l'interroger statistiquement. Un exemple d'utilisation pour le traitement d'une enquête est donné.

  • Titre traduit

    Relational databases and data analysis : design and implementation of an integrated system


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (141 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 133-141

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Saclay. DIBISO. BU Orsay.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1987)130
  • Bibliothèque : Bibliothèque Mathématique Jacques Hadamard (Orsay, Essonne).
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : KEZO
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.