Contribution à l'étude des fonctions rhizogènes des plasmides Ri de souches à agropine d'Agrobacterium rhizogènes

par Françoise Vilaine

Thèse de doctorat en Microbiologie

Sous la direction de Francine Casse.

Soutenue en 1987

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Agrobacterium rhizogenes est responsable du syndrome de « hairy root » sur les plantes qui lui sont sensibles. Ce syndrome est dû au transfert, à l’intégration, et à l’expression dans le génome nucléaire végétal, d’ADN provenant d’un plasmide bactérien de 250 kb : le plasmide Ri. Le plasmide Ri des souches à agropine A4 et HRI porte deux régions pouvant être transférées au génome végétal : les régions TL et TR. La première partie de cette thèse a été consacrée à la création de souches ne portant qu’une région T. L’infection de différentes espèces végétales par ces souches a démontré que chaque région T peut être transférée indépendamment au génome végétal, et provoquer, plus ou moins efficacement selon l’hôte, la formation de racines transformées. Cependant, c’est la région TL qui induit le syndrome de « hairy root » proprement dit, c’est-à-dire la prolifération de racines se distinguant phénotypiquement de racines normales. C’est aussi le TL-DNA qui estr responsable des particularités phénotypiques des plantes transformées. La seconde partie de cette thèse a été consacrée à la construction d’un micro-plasmide Ri et d’un micro-plasmide Ri d’expression. Le micro-plasmide Ri a été utilisé pour introduire différents fragments des régions T dans le génome du tabac. Il a été démontré qu’un fragment de la région Tl de 4,3 kb, portant trois phases ouvertes de lecture, et qu’un sous-fragment de celui-ci, de 1,9 kb, portant une seule phase ouverte de lecture, sont capables d »induire la formation de racines génétiquement transformées sur feuilles de tabac. Ces racines présentes le phénotype de celles transformées par la souche sauvage. Les plantes de tabac transformées par le fragment de 4,3 kb présentent également le phénotype « transformé ».

  • Titre traduit

    A contribution to the study of the root-inducing functions of the Ri plasmids of agropim-type strains of Agrobacterium rhizogenes


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Agrobacterium rhizogenes is responsible for "hairy root" induction on infected sensitive plants. The phenomenon is due to the transfer, integration and expression in the plant cell genome of DNA originating from a 250 kb bacterial plasmid: the Ri plasmid. In the case of agropine strains, two regions can be transferred to the plant cell genome: the TL and TR regions. The first part of this thesis deals with the creation of strains harboring only one T region. Infection of different plant species by these strains demonstrates that each T region can be transferred independently to the plant cell genome, and can induce, to varying degrees, transformed roots formation. Nevertheless, the TL region is responsible for the true "hairy root" syndrome, i. E. Proliferation of phenotypically distinguishable roots. The TL-DNA is also responsible for the characteristic phenotype of transformed plants. The second part of this thesis deals with the construction of a micro Ri plasmid and an expression micro Ri plasmid. The micro Ri plasmid was used to introduce different fragments of the T regions into the tobacco genome. It was shown that a 4, 3 kb fragment, bearing three open reading frames, and a 1,9 kb sub-fragment of this fragment, bearing only one open reading frame, were able to induce genetically transformed roots formation on tobacco leaves. Transformed tobacco plants bearing the 4, 3 kb fragment exhibit the characteristic "transformed" phenotype.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (94 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 84-94

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Saclay. DIBISO. BU Orsay.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1987)74

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1987PA112074
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.