La volonté de puissance dans trois romans de David Herbert Lawrence : Women In Love, Kangaroo, The Plumed Serpent

par Lucette Vincey

Thèse de doctorat en Etudes anglaises

Sous la direction de André Dommergues.

Soutenue en 1987

à Paris 10 .


  • Résumé

    L'essence de la volonté de puissance réside dans l'acte de se surmonter soi-même. L'idée de dépassement est fondamentale. La volonté de puissance est principe de vie, elle présuppose la volonté de vivre. Pour Lawrence la volonté est un terme négatif et obsessionnel qu'il utilise pour caractériser la civilisation industrielle moderne. Dans women in love, kangaroo et the plumed serpent, la volonté de puissance lawrencienne puise ses sources chez les philosophes allemands tels Schopenhauer et Nietzsche qui font ressortir l'idée de dépassement de soi. Le surhomme nietzschéen se dépasse lui-même et devient l'aristocrate naturel décrit par Lawrence dans les trois romans choisis. Nous débouchons alors sur le problème des races et de la volonté de puissance avec les théoriciens du racisme : Gobineau, Chamberlain, Rosenberg. Cette prétendue supériorité raciale de l’Europe du nord n'est qu'un mythe car elle implique l'idée de corruption de certains individus. Ce problème racial nous permet d'aborder l'étude du pouvoir et de la société dans women in love, du pouvoir et de la politique dans kangaroo, du pouvoir et de la religion dans the plumed serpent. La volonté de puissance n'est pas seulement l'apanage du genre masculin mais également celui des personnages féminins lawrenciens. Pour compenser cette domination féminine, Lawrence a décrit l'existence d'une brutale domination masculine. Cette suprématie masculine n'est pas sans rapport avec la domination du bourreau sur sa victime. La recherche de la volonté de puissance dans les images lawrenciennes nous aide à mieux comprendre le "dernier homme" qui veut mourir, compare à l'aristocrate naturel, lui-même artiste confronte a sa propre volonté de puissance. L'ambiguïté coexiste chez l'auteur avec une réelle volonté de puissance.

  • Titre traduit

    The will-to-power in David Herbert Lawrence’s three novels : women in love, kangaroo, the plumed serpent


  • Résumé

    The will-to-power lies in the exercise of mastering oneself. The notion of going beyond is fundamental. The will-to-power is the principle of life; it implies the will-to-live. According to Lawrence, the will is a negative and recurrent term used to lay stress on the modern industrial civilization. In women in love, kangaroo and the plumed serpent the will-to-power draws its matter from the German philosophes such as Schopenhauer and Nietzsche who emphasize the notion of going beyond. The "nietzschean superman" goes beyond himself and becomes the natural aristocrat described by Lawrence in the selected three novels. We come to the racial problem and the will-to-power with the theorists of racialism such as Gobineau, Chamberlain, and Rosenberg. This would-be racial superiority of northern Europe is only a myth because it involves the corruption idea among some persons. This racial problem enables us to deal with the studying of power and society in women in love, power and politics in kangaroo, power and religion in the plumed serpent. The will-to-power is not only the prerogative of men, but also the one of lawrentian female characters. In order to compensate for this female domination, Lawrence describes a brutal male domination. This male supremacy is linked with the domination of victimizer over his victim. The search for the will-to-power in the lawrentian images helps us to understand the "last man" who wants to die, compared to the natural aristocrat, an artist faced with his own will-to-power. The ambiguity is present in Lawrence’s works with a real will-to-power.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (284 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.242-280

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 7325

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5417-1987-661
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 89-794
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.