Les mécanismes théoriques de stabilisation des prix des produits de base : l'exemple de la stabilisation des prix du cacao et café au Cameroun

par David Biyaga

Thèse de doctorat en Gestion

Sous la direction de Daniel Soulié.

Soutenue en 1987

à Paris 9 .


  • Résumé

    Ce sujet traite, à travers l'exemple de deux produits de base agricoles le café et le cacao, des mécanismes théoriques qui permettent à un pays producteur comme le Cameroun, de stabiliser ses prix de produits de base. La première partie est consacrée à l'étude des différents mécanismes qui permettent de stabiliser les prix des produits de base. Il s'agit par exemple des accords de produits qui agissent directement sur les marchés et affectent les cours des produits grâce au stock régulateur et aux contingents d'exportation ; l'action des autres mécanismes touche essentiellement le fonctionnement des marchés à terme et la possibilité de prendre des positions inverses sur le marché au comptant par rapport au marché des contrats. Notre travail accorde une place importante à la deuxième partie qui traite l'application des mécanismes de stabilisation au cas du cacao et du café du Cameroun. Nous évoquerons le rôle de la caisse de stabilisation en tant qu'organisme d'état chargé de surveiller la commercialisation intérieure de ce pays en fixant par exemple le prix garanti au producteur et en imposant aux exportateurs privés des quotas, des différentiels et des contrats-caisse. L'importance de la deuxième partie vient de son côté pratique. Il nous permet en effet, de dire dans quelle mesure les différents mécanismes (accords de Lomé, marche à terme, accords internationaux) stabilisent les prix du cacao et du café au Cameroun.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.