Le peuple et la culture populaire dans le tresor des contes d'henri pourrat

par Bernadette Bricout

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Michel Raimond.

Soutenue en 1987

à Paris 4 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le tresor des contes d'henri pourrat represente dans la litterature francaise une somme unique par son ampleur : ses treize volumes, publies de 1948 a 1962, rassemblent pres d'un millier de contes. La collecte ethnographique, effectuee par henri pourrat en pays livradois durant pres d'un demi-siecle, a permis de reunir une documentation immense et jusqu'a ce jour inedite. Celle-ci donne des informations precieuses sur le repertoire des conteurs et sur les institutions de transfert de la societe rurale traditionnelle. Mais henri pourrat, refusant la fidelite litterale exigee par les ethnographes, souligne la necessite d'une adaptation et reclame pour lui-meme la liberte du conteur populaire. Quel usage l'ecrivain-conteur fait-il de cette liberte ? l'etude ethno-litteraire des motifs juges pertinents permet de mieux cerner la conception qu'henri pourrat se fait de la fidelite a la matiere populaire. Ce peuple dont le visage se derobe toujours est le support d'une vision mythique dont l'origine doit etre recherchee dans l'equation personnelle de l'auteur. La these s'attache donc a retrouver en une lecture archeologique l'inscription en creux de gestes disparus lies tout autant a la memoire collective qu'au cheminement de celui qui veut s'en faire l'interprete.


  • Résumé

    The tresor des contes by henri pourrat represents a unique collection by its size alone : its thirteen volumes, published between 1948 and 1962, contain more than a thousand tales. The rich ethnographic collection of tales assembled by henri pourrat in the livradois region over very nearly half a century, produced a huge body of work which has remained unpublished until the present time. Pourrat's life-long work provides an indispensable inside into the storytellers' repertory as well as into the localities where the oral tradition reigned. But henri pourrat, refusing the litteral transcription required by ethnologists, insists on the necessity of an adaptation of the oral sources and thereby bestows upon himself the freedom a folkstoryteller. What use will the writer make of this freedom ? the study of the pertinent patterns allows us an understanding of pourrat's conception of fidelity. The people in this universe must be reinvented through a process whose origin can only be found in the biographic material. The strategy of the thesis is to establish by an archeological reading the hidden writting of those absent and long-gone gestures bound to the collective memory as well as to the means by which the writer recreates them.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 1299/1-4
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.