La "Novela Corta" dans l'Espagne de la fin du XVIe et début du XVIIe siècles : Corpus : Novelas a Marcia Leonarda de Lope de Vega

par Raimunda Araujo Lucena

Thèse de doctorat en Études ibériques

Sous la direction de Michel Darbord.

Soutenue en 1987

à Paris 4 .


  • Résumé

    L'étude de la "novela corta" ou récit court dans l'Espagne de la fin du XVIe et du début du XVIIe siècles a un développement tantôt théorique, tantôt analytique. La nouvelle comme récit court à ses origines en Italie avec Boccace ; ce modèle littéraire était connu des nouvellistes espagnols très tôt. A part l'étude des origines proches de la nouvelle, nous nous sommes intéressée aux réflexions littéraires sur le genre en question, témoignées par plusieurs narrateurs espagnols d'alors. Cette étude théorique est suivie d'une analyse textuelle d'un recueil de nouvelles - novelas a marcia leonarda - de Lope de Vega. Le choix de ces récits se justifie par le fait qu'ils réunissent plusieurs préoccupations propres aux narrateurs espagnols des XVIe et XVIIe siècles : des allusions littéraires classiques et modernes et de thèmes anciens et nouveaux, tous harmonises avec une si grande liberté créatrice.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 1708

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PA4.LETT.1987
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 3815
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.