Du "Contre Sainte-Beuve" au "Temps retrouvé" : genèse du roman proustien

par Bernard Brun

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Michel Raimond.

Soutenue en 1987

à Paris 4 .


  • Résumé

    Quatre parties définissent une méthode de travail sur les brouillons, manuscrits, dactylographies, épreuves, et rendent compte des résultats obtenus. Il s'agit de considérer les avant-textes comme des ensembles cohérents, sur le plan chronologique et sur le plan diégétique, et de les prendre comme un matériau justiciable d'une analyse matérielle et philologique, d'un classement chronologique, mais aussi d'études plus spécifiquement poétiques, génétiques. Nous avons ainsi procédé à un nouveau classement des papiers Sainte-Beuve (feuilles volantes et cahiers), et en second lieu, nous avons fait de même pour les cahiers du roman. Enfin, nous présentons des analyses génétiques et poétiques de certains fragments du récit ou de certaines structures contraignantes du roman, dans la diégèse comme dans la genèse. Les principaux résultats obtenus portent essentiellement sur des questions de style : écriture fragmentaire et répétitive, système de correspondances entre les parties de l'œuvre; mais aussi sur la construction romanesque: déplacement des fragments théoriques, etc. En fait il s'agit de montrer, par différents moyens de la critique contemporaine, comment l'écrivain composait son roman.

  • Titre traduit

    From "Contre Sainte-Beuve" to the genesis of time retrieved: recurrent patterns in Proust's novel


  • Résumé

    Four distinctive parts try to precise trends in first drafts and handscrips, and to account for chronological, stylistic or structural results. The way Marcel Proust wrote and worked his novel can be investigated owing to modern methods of criticism and philological analysis. Manuscripts are looked on as being a coherent thing. Material analysis, chronological classification and stylistic approach are used intensively. We tried thus to classify the contre Sainte-Beuve papers, and afterwards those of the novel (drafts, manuscripts, proofs, etc. ), from 1909 to the Great War. But the last part, and the most important in our mind, is devoted to the question we asked in the beginning: which way the novelist was writing his work. His habit of constant rewriting, as seen in the rough drafts, allowed him a series of relations and interconnections between all parts of his work. But consequently this work had a diegetic nature, and by no means paradigmatic, and the question is yet to be answered, whether this damned novel could possibly be achieved, or finished.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (464 f., 532 p.)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de la Nouvelle Calédonie (Nouméa). Bibliothèque universitaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH EXT 1986 BRU
  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 1056
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 12793
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.