Étiologie, sémiologie et thérapeutique des maladies spirituelles : une introduction à la tradition ascétique du christianisme orthodoxe

par Jean-Claude Larchet

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Alain Gouhier.

Soutenue en 1987

à Nancy 2 .


  • Résumé

    L'ascétique chrétienne orthodoxe, telle que permettent de la définir en particulier les enseignements de la grande tradition patristique orientale, du 1er au 14e siècles, peut être considérée comme une méthode thérapeutique des maladies spirituelles. Prenant pour norme de la sante spirituelle de l'homme l'état originel de sa nature, caractérisé par l'orientation de toutes ses facultés et énergies vers dieu, c'est à partir du péché originel qu'elle définit l'étiologie des maladies qui affectent sa nature déchue, et qui sont essentiellement constituées par un usage pervers, déraisonnable et contre nature de ces mêmes facultés et énergies, détournées de dieu pour être tournées vers le "monde". Elle fait de cet état de maladie multiforme qui affecte tout l'être de l'homme déchu et se manifeste en particulier dans les passions, une description qui constitue une véritable sémiologie médicale. C'est de manière tout aussi systématique qu'elle présente une thérapeutique, qui consiste essentiellement dans la réorientation de l'homme vers dieu, conformément à l'ordre de sa nature. Cette conversion ontologique s'effectue principalement en un double mouvement méthodiquement défini : le combat contre les passions et l'acquisition corrélative des vertus. Elle n'est possible que par la synergie de l'effort humain librement mis en œuvre, que désigne le terme d'ascèse, et de la grâce divine acquise à l'humanité par le christ, qui a guéri et restaure en lui la nature humaine qu'il a assumée. C'est dans l'impassibilité, porte de la charité parfaite et condition de la connaissance spirituelle, que l'homme retrouve pleinement la santé

  • Titre traduit

    Etiology, semiology and therapeutics of spiritual diseases : an introduction to the ascetic tradition of the orthodox christianity


  • Résumé

    Christian orthodox ascetics, such as it may be defined in particular from the teachings of the great eastern patristic tradition, from the lst to the 14th centuries, may be considered as a therapeutic method of spiritual diseases. Taking as a norm of the spiritual health of man, the original condition of his nature, characterized by the orientation of all his faculties and energies toward god, it is from original sin that it defines the etiolgy of the diseases which affect fallen man, and which are essentially constituted by a perverted, unreasonable and against-nature use of these same faculties and energies turned away from god to be turned towrd "world". It makes of this multiform state of disease which affects the whole being of fallen man, a description that constitutes a true medical semiology. It is in such a systematic way, that it presents a therapeutics, which consists essentially in the reorientation of man toward god, in conformity with the order of his nature. This ontogic conversion is mainly realized by a double activity methodically defined : the straight against passions and the correlative acquiring of virtues. It is only possible by the synergy of human effort, freely carried out, which is designated by the word "asceticism", and of divine grace, acquired for mankind by christ, who has cured and restored in himself human nature he has assumed. It is in impassibility, the gate of perfect charity and the condition of spiritual knowledge, that man recovers health fully

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (820 p.)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LN 87/16
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.