Modélisation du bilan de l'eau d'une futaie de chênes en forêt de Fontainebleau

par Jerzy Nizinski

Thèse de doctorat en Écologie végétale

Sous la direction de Directeur de thèse inconnu.

Soutenue en 1986

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Cette thèse cherche à apprécier quantitativement les principaux processus influençant la circulation de l'eau dans un écosystème forestier relativement stable. Les techniques employées sont d'une part la méthode de l'équation du bilan hydrique et d’autre part la méthode de l'équation de PENMAN-MONTEITH. A partir des résultats expérimentaux obtenus nous avons pu modéliser sur une base journalière l'évapotranspiration réelle du couvert et les variations du stock d'eau du sol. Pour mettre au point ce modèle il a fallu établir des sous-modèles sur les points suivants : la date de débourrement des feuilles de chêne et l'évolution dans le temps de LAI et l'évolution dans le temps de la résistance stomatique foliaire minimale. L'accord entre les mesures et l’évolution du stock d'eau du sol est satisfaisant, ce qui permet de généraliser les mesures obtenues à d'autres années lorsqu'on connaît les variables météorologiques d'entrée du modèle (rayonnement global, température de l'air, température de rosée, vitesse du vent et précipitations à découvert). Ce modèle permet notamment de bien caractériser la durée de l'intensité des épisodes de sécheresse qui peuvent affecter de façon significative la production de bois.

  • Titre traduit

    Modelling the coater balance of an oak high forest stand in the Fontainebleau forest (France)


  • Résumé

    Our objective was to quantify the main processes which have an influence on the water balance in a mature oak forest. The actual evapotranspiration component of the water balance is the dominant process; it has been studied using the following methods: a water balance equation and the PENMAN'S equation, presented by MONTEITH for a single leaf. A hydrologic model has been developed with one day time resolution; it was conceived to work with routine meteorological data. The model predicts: actual evapotranspiration from the forest arch, and soil-water content. We developed the empirical models to predict: dates of the budburst, of full leaf area development, and of the beginning and the end of leaves’ senescence and evolution of the average stomatal conductance, soil water potential and leaf water potential. A validation of the model was attempted for a Quercus petraea stand in Fontainebleau forest (the growing seasons of 1981, 1982 and 1983). Simulated leaf area index, through fall and soil-water content were in good agreement with the measurements. We have found this model useful for the qualification of tree water stress which has numerous applications such as assessing stand productivity, disease and insect epidemic susceptibility, fire danger rating and nutrient cycling.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (101 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 92-99

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Saclay (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1986)27
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-034248
  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Bib. Durkheim / THE (STEF) 86 NIZ

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1986PA112027
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.